On le sait, les entreprises technologiques classiques doivent se réinventer en permanence pour maintenir leur position sur un marché en évolution rapide. Cisco aussi est contrainte de sauter dans le wagon du cloud computing et du software based networking. Sur ces quatre derniers exercices, son chiffre d'affaires (CA) a stagné malgré ses acquisitions à hauteur de 15 milliards de dollars. Une illustration du recul des activités classiques alors que les nouveaux segments ne génèrent pas encore une croissance assez rapide. Sur les trois premiers trimestres de l'exercice fiscal en cours, le CA est en recul de 2% par rapport à la même période il y a un an. Au cours du trimestre qui s'est terminé fin avril, la baisse s'établit à 0,5%, à 11,94 milliards de dollars. Un recul...