L'entreprise de construction et de dragage CFE a subi une énorme transformation en septembre 2013, lorsqu'Ackermans & van Haaren (AvH) y a annoncé l'apport de sa participation de 50% dans l'entreprise de dragage DEME. Les 50% restants de cet acteur d'envergure mondiale étaient déjà détenus par CFE. AvH détient actuellement 60,4% des actions de CFE, alors que la participation de Vinci est retombée, de 46,8%, à 12,1%. Conséquence : CFE est de plus en plus vue comme une entreprise de dragage, un élément qui a amélioré la valorisation de l'action. L'année 2014 semble un bon cru pour CFE, qui a publié des résultats semestriels s...