Le groupe belge n'a pas convaincu avec ses semestriels. Le chiffre d'affaires (CA) a baissé de 0,7%, à 1,85 milliard d'euros - un recul attendu, alors qu'au 1er trimestre, le CA avait gagné 5,6% sur un an, à 838,4 millions d'euros. Le CA de DEME (Dragage, Environnement, Offshore) a progressé de 1,5%, à 1,35 milliard d'euros. La division Travaux de dragage a apporté 42% au CA (35% en 2018), mais la division Offshore voit sa part reculer de 54% à 43%. Le cash-flow opérationnel (Ebitda) a augmenté de 6,4%, à 199,1 millions d'euros, avec un impact négatif (8,6 millions d'euros) de la norme IFRS16 sur les contrats de leasing. Le consensus attendait au moins 30 millions de plus. La marge d'Ebitda est passée de 14,1 à 14,8%. Le résultat net a fléchi de...