L'action du groupe de dragage et de construction CFE a dévissé de 14% après la publication du rapport semestriel. Pourtant, le chiffre d'affaires (CA) a progressé de 27,8%, à 1,86 milliard d'euros, un montant supérieur aux prévisions. Dans l'activité Dragage et environnement (DEME), le CA a atteint 1,33 milliard d'euros (+21,1% en un an), porté par le regain de l'activité offshore. C'est le recul des cash-flows opérationnels (Ebitda), de 4,2%, à 187,1 millions d'euros, qui a déçu les attentes. La marge d'Ebitda s'est contractée en un an de 17,8 à 14,1%. Dans la mesure où le segment offshore, que le marché sait moins rentable, connaît une nette reprise, un repli était prévisible. Mais le retard accusé dans la mise en service de deux nouveaux navir...