Le groupe canadien Cameco est le premier producteur d'uranium (carburant des centrales nucléaires) d'Amérique du Nord. Il prend également près d'un cinquième de la production mondiale à son compte. Cameco possède des mines aux États-Unis, au Canada et au Kazakhstan. Le mois dernier, l'action du groupe est retombée à son plus bas niveau depuis 2003. En cause: l'évolution du cours de l'uranium. Toute l'industrie est plongée dans une profonde crise depuis mars 2011 et la catastrophe nucléaire de Fukushima, au Japon. Sur les marchés à terme, la livre d'uranium se négociait encore à 70 USD (prix pour livraison immédiate ou spot) avant le désastre. Le cours de l'uranium s'est ensuite effondré avant de sembler se stabiliser dans une fourchette comprise entre 30 et 40 USD la livre depuis 2013. Mais la baisse a repris cet été et à la fin du mo...