En 2015, l'uranium a mieux résisté que la plupart des autres matières premières, le prix de la livre ayant fluctué autour de 35USD pendant la majeure partie de l'année. Pourtant, ceux qui avaient vu en cette stabilisation le présage d'un redressement en 2016 en sont pour leurs frais. Le mois dernier, le cours de l'uranium est retombé sous la barre des 30USD, à son plus bas niveau depuis l'été 2014. Dans un rapport publié le mois dernier, Fitch prévoit que le cours de l'uranium restera bas au moins jusqu'à la fin de cette décennie. L'institution évoque les stocks importants des exploitants de centrales nucléaires, le recyclage de l'uranium et la lenteur du redémarrage des réacteurs nucléaires au J...