Cameco avait déjà annoncé le mois dernier que le résultat net de l'exercice 2016 s'écrirait à l'encre rouge, principalement en raison de charges exceptionnelles et de réductions de valeur sur actifs. Cameco a ainsi essuyé une perte nette de 62 millions de dollars. Le bénéfice ajusté s'établit à 143 millions de dollars, en baisse de 58% par rapport à l'an dernier. À l'automne dernier, la livre d'uranium est retombée à 18dollars, son plus bas niveau depuis 2004. L'an dernier, le prix spot s'établissait à 26 dollars en moyenne. Heureusement pour Cameco, l'industrie travaille principalement avec des contrats d'approvisionnement étalés sur plusieurs années. Le prix contractuel moyen a baissé de 16%, à 39dollars. C...