La stimulation de l'offre et la hausse de la demande produisent peu à peu leurs effets sur le cours de l'uranium. La semaine dernière, une livre de carburant nucléaire coûtait 29,15 dollars, soit 40% de plus qu'un an plus tôt et le plus haut niveau depuis mars 2016. L'on constate un regain d'activités sur le marché mondial de l'uranium. Des entreprises comme Cameco et Paladin, qui ont réduit leur production considérablement, en achètent sur le marché spot (au comptant) pour pouvoir honorer leurs engagements de livraison. Le prix du marché est en effet toujours nettement inférieur au coût de production.
...