Le chiffre d'affaires (CA) de 831 millions de dollars canadiens (CAD) est en hausse de 2,7 % par rapport à l'année précédente et supérieur au consensus (768 millions). Le bénéfice ajusté par action (BPA) de 0,51 CAD a lui aussi largement dépassé les attentes (0,28 CAD). Vu les conditions difficiles sur le marché de l'uranium, Cameco peut se réjouir de l'exercice. Son CA a reculé de 3 %, à 2,09 milliards CAD, mais son bénéfice a atteint 211 millions de CAD (BPA : 0,53 CAD), contre 59 millions (BPA : 0,15 CAD) en 2017. Le cours spot de l'uranium (moins d'un an entre l'achat et la livraison) a augmenté de près de 20 % l'an dernier, tandis que celui des contrats à plus long terme est resté à peu pr...