Les résultats du premier trimestre de bpost ont satisfait aux attentes, même si l'accélération de la baisse du volume de trafic postal ordinaire (9,2%, contre 7% escompté) a quelque peu assombri le tableau, dans la mesure où le courrier demeure le principal moteur de bénéfice et de liquidités du groupe. La division Mail&Retail a en effet généré 92,6 millions d'euros de bénéfice opérationnel (Ebit) sur un total de 95,8 millions d'euros au premier trimestre. Le recul du trafic postal s'est traduit par un repli de 13,2% de l'Ebit (soit 13,2 millions d'euros), malgré une hausse des prix moyens de 4,4%. Une baisse de 10% du trafic au lieu des 7% escomptés pourrait cette année entraîner une diminution de l'Ebit de 20 à 30 millions d'euros. L...