BP n'est plus le vilain petit canard de son secteur. La catastrophe survenue il y a huit ans dans le golfe du Mexique s'efface peu à peu. Le groupe devra certes s'acquitter de 3 milliards de dollars de réparations encore cette année, dont 1,7 milliard ont été versés au 1er trimestre, mais il a d'ores et déjà accompli un sacré bout de chemin.
...