Il est loin, le temps (entre 2003 et 2013) où la première entreprise de dragage au monde dominait les marchés! Entre 2004 et 2014, le chiffre d'affaires (CA) était passé de 1 à 3,5 milliards d'euros environ, cependant que les cash-flows opérationnels (Ebitda) bondissaient de 150 à 900 millions d'euros. Entre 2003 et le printemps 2015, le cours avait été multiplié par 10 (de 5 à 50 euros). Depuis, Boskalis accumule les déconvenues. Notons toutefois qu'il achève l'exercice 2018 sur une hausse, de non moins de 10%, de son CA en glissement annuel (de 2,34 à 2,57 milliards, proche de celui de 2016 (2,6 milliards), lui-même de 10% supérieur à ce qu'il serait un an plus tard). Il reste toutefois éloigné des 3,2 m...