Si son rapport relatif au premier trimestre est rassurant, la nouvelle la plus réjouissante concernant Boskalis est que le président d'Egypte, Abdel Fattah al-Sissi, vient d'approuver le projet d'élargissement du canal de Suez. L'on ne sait pas encore si le contrat reviendra en totalité ou en partie au groupe néerlandais. Bien sûr, il est dans les petits papiers des autorités égyptiennes depuis le dégagement par sa division Towage & Salvage (jadis Smit Internationale) du porte-conteneurs Ever Given, lequel avait bloqué le canal de Suez pendant plusieurs jours. Mais même si Boskalis ne remporte pas le contrat, il bénéficiera de l'extension du canal. Comme celle-ci mobilisera en effet de nombreuses maries...

Si son rapport relatif au premier trimestre est rassurant, la nouvelle la plus réjouissante concernant Boskalis est que le président d'Egypte, Abdel Fattah al-Sissi, vient d'approuver le projet d'élargissement du canal de Suez. L'on ne sait pas encore si le contrat reviendra en totalité ou en partie au groupe néerlandais. Bien sûr, il est dans les petits papiers des autorités égyptiennes depuis le dégagement par sa division Towage & Salvage (jadis Smit Internationale) du porte-conteneurs Ever Given, lequel avait bloqué le canal de Suez pendant plusieurs jours. Mais même si Boskalis ne remporte pas le contrat, il bénéficiera de l'extension du canal. Comme celle-ci mobilisera en effet de nombreuses maries-salopes et autres navires de dragage, il en manquera pour d'autres projets, ce qui aura un effet positif sur les prix pour l'ensemble du secteur. Ce dernier se reprend à n'en point douter, même s'il souffre toujours des conséquences de la pandémie. En 2020, le chiffre d'affaires (CA) annuel de Boskalis était resté relativement stable, à 2,525 milliards d'euros (dont 1,26 milliard produit au premier semestre), par rapport à celui de 2019 (2,645 milliards d'euros). En recul de 4,5%, il était néanmoins conforme au consensus (2,53 milliards). Le CA du premier trimestre de 2021 est, lui aussi, comparable à celui réalisé sur la même période un an plus tôt. La rentabilité, elle, a progressé, confirmant la tendance observée en 2020. Malgré le léger recul du CA en 2020, le cash-flow opérationnel récurrent (Rebitda) a atteint 404 millions d'euros, un niveau de 7,5% supérieur à celui de 2019 et de 4,8% au consensus (385,6 millions). Pour l'exercice courant, la direction de Boskalis pronostique un Rebitda similaire à celui de 2020. Indicateur important, le carnet de commandes s'étoffe. Fin décembre, il valait 5,31 milliards d'euros, pulvérisant le record de 4,4 milliards atteint trois mois plus tôt. Une hausse qu'explique la signature par Boskalis du plus gros contrat de son histoire: la construction du deuxième aéroport de Manille, la capitale des Philippines. Or, fin mars, la direction a indiqué dans sa mise à jour que le carnet valait plus encore, 5,6 milliards d'euros. Cette nouvelle invite à l'optimisme, puisque la croissance semble appelée à se poursuivre, en 2021 et au-delà. Un dividende brut de 0,50 euro par action a pu être versé au titre de l'exercice 2020, et des rachats d'actions restent possibles. Bien que Boskalis consacre aux investissements un budget plus élevé cette année (350 millions d'euros) et ait versé un dividende, sa trésorerie était toujours positive à fin mars; elle est passée de 439 millions d'euros fin décembre 2020 à 275 millions d'euros trois mois plus tard, ce qui correspond encore à plus de deux euros par action. Nous ne serions pas étonnés si la direction relevait le Rebitda prévisionnel (pour l'heure, un Rebitda stable, comme évoqué plus haut) pour l'exercice.L'action nous semble encore sous-valorisée; nous tablons sur une poursuite de son redressement au cours des 12 prochains mois. Alors que le titre valait 2,3 fois la valeur comptable en 2010, il ne vaut plus que 1,6 fois celle-ci aujourd'hui. Nous maintenons notre recommandation d'achat et conservons bien entendu l'action en portefeuille modèle. Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1BCours: 27,86 eurosTicker: BOKA NACode ISIN: NL0000852580Marché: Euronext AmsterdamCapit. boursière: 3,61 milliards EURC/B 2020: 39C/B attendu 2021: 26Perf. cours sur 12 mois: +75%Perf. cours depuis le 01/01: +22%Rendement du dividende: 1,8%