La société wallonne de biotechnologie Bone Therapeutics a annoncé son intention d'initier une collaboration avec le groupe russe Cellthera. Ensemble, ils étudient la possibilité de mettre en licence en Russie et dans la Communauté des Etats indépendants (CEI, anciens pays soviétiques) tant PREOB, le produit de thérapie cellulaire autologue _ constitué à partir des cellules de moelle osseuse du patient -, pour l'indication ostéonécrose, que ALLOB, le produit allogénique _ fabriqué à partir de cellules de moelle osseuse de donneurs sains -, pour l'indication fractures avec retard de guérison. Cellthera est spécialisée dans la thérapie cellulaire. Elle est une filiale de Pharmstandard, l'une des plus g...

La société wallonne de biotechnologie Bone Therapeutics a annoncé son intention d'initier une collaboration avec le groupe russe Cellthera. Ensemble, ils étudient la possibilité de mettre en licence en Russie et dans la Communauté des Etats indépendants (CEI, anciens pays soviétiques) tant PREOB, le produit de thérapie cellulaire autologue _ constitué à partir des cellules de moelle osseuse du patient -, pour l'indication ostéonécrose, que ALLOB, le produit allogénique _ fabriqué à partir de cellules de moelle osseuse de donneurs sains -, pour l'indication fractures avec retard de guérison. Cellthera est spécialisée dans la thérapie cellulaire. Elle est une filiale de Pharmstandard, l'une des plus grandes entreprises pharmaceutiques russes. En septembre, Bone avait déjà accordé une licence au groupe Asahi Kasei, portant sur la commercialisation au Japon de PREOB. En outre, Pharmstandard a exprimé son souhait de participer à une future augmentation de capital de Bone Therapeutics. Il nous paraissait évident qu'un financement supplémentaire serait nécessaire pour que le groupe continue à étoffer son pipeline de produits de thérapie cellulaire destinés au traitement et à la régénération du tissu osseux. Et pourtant le marché a été pris de panique à l'évocation explicite de cette prochaine opération dans le rapport intermédiaire relatif au troisième trimestre, publié le 9novembre. Les liquidités du groupe (9,1 millions d'euros à fin septembre) couvriront les dépenses jusqu'au deuxième trimestre de 2018. Bone Therapeutics ne s'attend plus à consommer 15 millions d'euros de liquidités, mais 13-14 millions d'euros (11,2 millions après neuf mois) cette année.L'entreprise a réalisé une avancée déterminante en septembre avec ALLOB. Bone Therapeutics a en effet annoncé avoir obtenu des résultats positifs tant au terme de la phaseIa de l'étude menée auprès de patients devant subir une opération de fusion vertébrale, que de la phase IIa de l'étude réalisée auprès de patients souffrant de fractures avec retard de consolidation. Les 32patients à inclure dans l'étude sur la fusion vertébrale auront été recrutés au début de l'année 2018, les résultats complets étant escomptés pour le début 2019. Rappelons que grâce aux résultats cliniques concluants, l'étude sur les fractures tardant à guérir a pu être interrompue avant son terme. Sa phase IIb, qui devrait être entamée d'ici la fin 2018, est en cours de préparation. Pour ce qui concerne PREOB, d'importants résultats intermédiaires seront publiés au troisième trimestre de 2018 au sujet de l'étude de phase III menée auprès de patients atteints d'ostéonécrose. En cas de résultats favorables, cette étude également pourrait être interrompue plus tôt.Nous avions annoncé notre intention de renforcer notre exposition à Bone Therapeutics à l'occasion de l'inévitable opération de refinancement à venir : nous plaçons dès lors d'ores et déjà un ordre d'achat auquel est associé un cours limité bas. La capitalisation boursière, actuellement arrêtée à 61 millions d'euros, reflète selon nous une estimation bien trop prudente de la valeur de la technologie prometteuse du groupe. Nous prévoyons une nette revalorisation de l'action en 2018, à l'issue du refinancement (rating 1C). Conseil : acheterRisque : élevéRating : 1CCours : 9,25 eurosTicker : BOTHE BBCode ISIN : BE0974280126 Marché : Euronext BruxellesCapit. boursière : 63 millions EURC/B 2016 : -C/B attendu 2017 : -Perf. cours sur 12 mois : +12 %Perf. cours depuis le 01/01 : +19 %Rendement du dividende : -