L'allemand Kali und Salz (K+S) fait désormais rapport sur la base de son plan stratégique 2030, axé sur une organisation davantage orientée clientèle et répartie entre agriculture, industrie, consommateurs et administrations locales. Le projet distingue par ailleurs l'Europe+ (mine de potasse canadienne de Bethune incluse) et les deux Amériques. En phase initiale, jusqu'en 2020, la mise en oeuvre de l'organisation "One Company", avec la fusion des divisions sels et engrais, devrait permettre de réaliser 150 millions d'euros d'économies au bas mot. En phase de croissance, le groupe accordera une attention soutenue aux engrais et marchés spécialisés, ainsi qu'à l'Asie et à l'Afrique.
...