Pour autant, Vincent Bolloré ne quitte pas complètement la scène: cette figure de proue âgée de 66 ans a été nommée à la tête du holding coté Financière de l'Odet, actionnaire de référence de Bolloré (participation de 64%); jusqu'à présent, l'homme se contentait d'en présider le conseil d'administration. Il fera définitivement ses adieux en 2022, pour le deux-centième anniversaire du groupe.
...

Pour autant, Vincent Bolloré ne quitte pas complètement la scène: cette figure de proue âgée de 66 ans a été nommée à la tête du holding coté Financière de l'Odet, actionnaire de référence de Bolloré (participation de 64%); jusqu'à présent, l'homme se contentait d'en présider le conseil d'administration. Il fera définitivement ses adieux en 2022, pour le deux-centième anniversaire du groupe. Nous l'avions indiqué lors de la publication des résultats semestriels: la comparaison des chiffres est difficile, dans la mesure où l'exercice 2017 avait été marqué par le rachat par Vivendi des 60% détenus par Bolloré dans Havas pour 9,43 euros par action, soit une valeur totale de 2,32 milliards d'euros. Sur le plan comptable, la consolidation de Vivendi a été achevée fin avril 2017, avec une incidence notable sur les résultats: 3,56 milliards d'euros sur les 23,02 milliards d'euros du chiffre d'affaires (CA) total, qui a augmenté de 26% en 2018 (18,34 milliards d'euros à l'exercice précédent). A périmètre et à cours de change constants, le CA de la société de portefeuille n'aurait toutefois progressé que de 7%. Le bénéfice d'exploitation (Ebit) au niveau du groupe a bondi de 17% (de 1,11 à 1,30 milliard d'euros). La division Transport et logistique (Bolloré Logistics et surtout Bolloré Africa Logistics, plus grand réseau logistique africain) a signé un exercice 2018 meilleur que le précédent, avec un Ebit en hausse, de 491 à 511 millions d'euros (+4%, ou +9% à cours de change constants). Bolloré Energy (deuxième distributeur français de fioul domestique) est en léger recul (l'Ebit passe de 36 à 34 millions d'euros, soit -5%). La branche communication assure donc la majeure partie de la progression (+29%, de 780 à 940 millions d'euros). Les énergies renouvelables (Stockage d'électricité et solutions) restent nettement dans le rouge (Ebit de -152 millions d'euros, en légère amélioration par rapport aux -164 millions d'euros de 2017); les autres participations, dont les actifs agricoles, sont aussi en perte (Ebit de -31 millions d'euros). Le résultat net affiche un recul hélas spectaculaire de 46%: il est passé de 2,05 milliards à 1,11 milliard d'euros. Il convient toutefois de préciser que le résultat 2017 incluait des éléments d'impôts exceptionnels favorables à hauteur de 1,01 milliard d'euros. Si on les exclut, le bénéfice net augmente de 7%. Le dividende reste inchangé, à 0,06 euro brut par action (dont un acompte, déjà versé, de 0,02 euro). Fin décembre, l'endettement du groupe s'élevait à 4,88 milliards d'euros (soit un taux d'endettement de 17%). En 2018, la position dans Vivendi a été portée de 20 à 26%. Vincent Bolloré ne cache pas, depuis un certain temps déjà, qu'il entend faire de Vivendi un géant des médias. La tâche n'est toutefois pas facile. La tentative de rachat d'Ubisoft a échoué: le 20 mars 2018, Vivendi a jeté l'éponge et vendu une participation de 27,3% dans le spécialiste des jeux vidéo à l'actionnaire d'origine, la famille Guillemot, réalisant une plus-value de 1,2 milliard d'euros. Les titres restants ont été cédés début 2019. A court terme, la cession d'une participation dans Universal Music Group (UMG), filiale de Vivendi, est cruciale pour l'évolution du cours.Au vu des péripéties de Vivendi, nous n'avons aucun regret d'avoir sorti le holding du portefeuille modèle de l'Initié en 2018. Mais à 1,3 fois la valeur comptable, l'action est désormais assez bon marché, après une évolution du cours globalement assez décevante ces cinq dernières années. Conseil: acheterRisque : moyenRating: 1BCours: 3,99 eurosTicker: BOL FPCode ISIN: FR0000039299Marché: Euronext ParisCapit. boursière: 11,67 milliards EURC/B 2018: 25C/B attendu 2019: 23Perf. cours sur 12 mois: -5%Perf. cours depuis le 01/01: +14%Rendement du dividende: 1,5%