Le 31 juillet, la société de diagnostic a signalé qu'un incendie, survenu dans un entrepôt, avait détruit la moitié des cartouches de test achevées, ainsi qu'une part considérable des réactifs utilisés pour produire ces cartouches. Entreposés ailleurs, d'autres matières premières, ainsi que les stocks de dispositifs Idylla finis, n'ont pas été touchés. Le fait que l'incendie ait éclaté dans le bâtiment qui abrite la nouvelle ligne de production ML2 est particulièrement fâcheux; la ligne elle-même est intacte, mais la réfection du bâtiment devrait mettre la production à l'arrêt jusqu'à la seconde moitié du mois de septembre. La production est autant que possible transférée vers la ligne ML1, située dans un autre bâtiment, dont la capacité est toutefois net...

Le 31 juillet, la société de diagnostic a signalé qu'un incendie, survenu dans un entrepôt, avait détruit la moitié des cartouches de test achevées, ainsi qu'une part considérable des réactifs utilisés pour produire ces cartouches. Entreposés ailleurs, d'autres matières premières, ainsi que les stocks de dispositifs Idylla finis, n'ont pas été touchés. Le fait que l'incendie ait éclaté dans le bâtiment qui abrite la nouvelle ligne de production ML2 est particulièrement fâcheux; la ligne elle-même est intacte, mais la réfection du bâtiment devrait mettre la production à l'arrêt jusqu'à la seconde moitié du mois de septembre. La production est autant que possible transférée vers la ligne ML1, située dans un autre bâtiment, dont la capacité est toutefois nettement inférieure. Biocartis a passé des commandes auprès de plusieurs fournisseurs, pour disposer au plus vite des réactifs critiques qui lui permettront de limiter les retards une fois les travaux terminés; reste à savoir si les quantités livrées d'ici là seront suffisantes.Le sinistre s'est produit juste au moment où la société augmentait sa production pour répondre à la demande accrue de cartouches Idylla. L'accélération de la demande ressort des chiffres provisoires relatifs au 1er semestre, communiqués le 17 août à la suite de la mise à jour consacrée aux conséquences de l'incendie. L'entreprise a livré 189 dispositifs Idylla au 1er semestre; c'est nettement plus qu'à la même période l'an dernier (101 unités, un nombre certes plombé au 2e trimestre par l'éclatement de la pandémie), mais aussi qu'en 2019 (156 dispositifs). Trois cent trente-cinq Idylla ont été écoulés en 2020. Le nombre de cartouches de test vendues s'est envolé de 96%, à 156.000 unités, par rapport au 1er semestre de l'an dernier (+70% au 1er trimestre). Biocartis attribue cette croissance à la franche reprise des ventes de tests de dépistage de cancers, alors que les ventes de tests de détection de maladies infectieuses (principalement, le SRAS-CoV-2) sont restées plus ou moins inchangées par rapport au niveau, élevé, atteint au 2e semestre de 2020. L'entreprise de Malines était sans conteste sur le point d'atteindre l'augmentation de volume visée de 40% à 60% l'an, à 320.000-370.000 tests (230.000 en 2020).Compte tenu des incertitudes qui entourent la date du redémarrage de la ligne ML2, les conséquences du sinistre sur les ventes du 2e semestre sont actuellement impossibles à estimer. La direction a pris la décision d'accorder la priorité aux tests de détection de cancers, ainsi qu'aux partenariats. Ce qui pourrait compromettre la mise sur le marché, prévue pour le 2e semestre, du test, plus coûteux, du panel SARS-CoV-2, qui détectera de surcroît la grippe et le virus respiratoire syncytial. L'extension de la collaboration avec AstraZeneca dans le domaine du cancer du poumon a été annoncée en mai; cet accord fait suite à l'étude à grande échelle qui a démontré la valeur ajoutée du test de dépistage de la mutation de l'EGFR chez les patients atteints de cancer bronchique non à petites cellules. L'incendie est un nouvel obstacle sur le chemin cahoteux de la rentabilité structurelle. Les incertitudes qui planent dans l'immédiat ne peuvent faire oublier les excellents chiffres de vente du 1er semestre. Stratégiquement, les franchises en oncologie et en maladies infectieuses ont permis à l'Idylla de gagner en attractivité. L'action est chahutée, mais nous conservons notre position inchangée, de même que notre recommandation d'achat. Pour l'investisseur patient. Conseil: acheterRisque: élevéRating: 1CCours: 4 eurosTicker: BCART BBCode ISIN: BE0974281132 Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 230,2 millions EURC/B 2020: -C/B attendu 2021: -Perf. cours sur 12 mois: -16,1%Perf. cours depuis le 01/01: -14,2%Rendement du dividende: -