Après avoir gagné 76% l'an dernier, l'action de BHP Billiton, le premier groupe minier au monde, connaît un cru 2017 moins brillant. En cause avant tout : la forte correction du minerai de fer, passé d'un sommet à 95 dollars la tonne en février, à moins de 60 dollars. Pour des raisons de surcapacité, les stocks ont atteint leur plus haut niveau depuis 2004 en Chine, le plus grand consommateur mondial. Depuis la scission de South32 en 2015, BHP Billiton se concentre sur l'acier (minerai de fer et charbon), le cuivre et l'énergie (pétrole et gaz). De juillet à décembre 2016, la première moitié de l'exercice 2016-2017 (clos le 30/06), le minerai de fer a pris à son compte 42% des bénéfices opérationnels...