La baisse des cours des matières premières ne fut pas sans incidence sur plusieurs sociétés minières diversifiées. Ainsi le titre BHP Billiton a-t-il atteint le mois dernier son plus faible niveau des cinq dernières années. L'an dernier, le groupe a franchi une étape importante en scindant son entreprise en deux. La "nouvelle" BHP se concentrera en priorité sur le minerai de fer et l'énergie, alors que les divisions qui ne sont pas considérées comme des activités centrales sont regroupées dans l'entité scindée. Le mois dernier, nous avons appris que cette nouvelle branche serait baptisée South32. Ce nom n'a pas été choisi par hasard : il est une référence au méridien qui relie ...

La baisse des cours des matières premières ne fut pas sans incidence sur plusieurs sociétés minières diversifiées. Ainsi le titre BHP Billiton a-t-il atteint le mois dernier son plus faible niveau des cinq dernières années. L'an dernier, le groupe a franchi une étape importante en scindant son entreprise en deux. La "nouvelle" BHP se concentrera en priorité sur le minerai de fer et l'énergie, alors que les divisions qui ne sont pas considérées comme des activités centrales sont regroupées dans l'entité scindée. Le mois dernier, nous avons appris que cette nouvelle branche serait baptisée South32. Ce nom n'a pas été choisi par hasard : il est une référence au méridien qui relie les activités australiennes à celles s'organisant en Afrique du Sud. L'une des principales mines de la nouvelle entité sera Cannington en Australie, qui explore l'argent et le plomb. Outre Cannington, le groupe a des actifs charbonniers en Afrique du Sud, de nickel en Amérique du Sud et d'aluminium, répartis sur plusieurs sites. La valeur de marché totale de ces actifs est estimée à environ 15 milliards USD. L'objectif du groupe est de finaliser la scission au 1er semestre. Récemment, BHP a également publié de nouveaux chiffres de production pour le 2e semestre 2014. Ceux-ci nous apprennent que la production de minerai de fer s'est accrue de 16% par rapport à la même période un an plus tôt. Pour l'exercice complet, le groupe table sur une production de 225 millions de tonnes. Au 4etrimestre, BHP a reçu en moyenne 70 USD par tonne de minerai de fer vendu, soit 38% de moins qu'à la même période un an plus tôt. Compte tenu du faible coût de production, l'activité de minerai de fer, malgré la forte baisse du prix, demeure rentable. La production de charbon a progressé de 21%, tandis que le restant de la branche énergétique s'est bien porté, avec 131 millions de barils d'équivalent pétrole (pétrole brut, condensés et gaz). C'est 9% de plus qu'un an plus tôt. Pour réagir à la baisse des cours pétroliers, BHP a cependant sensiblement réduit les nouveaux investissements dans les activités de gaz de schiste aux USA. Ceux-ci ont ainsi baissé au 2e semestre, de 2,1 à 1,9 milliard USD, et diminueront encore. D'ici à juillet, BHP réduira le nombre de plateformes de forage opérationnelles de 26 à 16. D'ici à juillet 2016, le géant des matières premières souhaite réaliser 4 milliards USD d'économies opérationnelles. Cependant, le groupe a encore sept projets en développement, d'une valeur de 13,5 milliards USD. BHP a déjà préparé le marché à plusieurs postes de perte comptable. Le premier est lié à la valeur comptable des activités dans le gaz de schiste en Amérique du Nord, sur lesquelles 200 à 250 millions USD devront être amortis. Epinglons aussi une dépréciation de valeur chez Nickel West en Australie, qui pourrait atteindre 350 millions USD. Le dividende n'est cependant pas menacé pour l'instant. Les investissements diminueront l'an prochain à 13 milliards USD, donc 40% de moins qu'en 2012. ConclusionDans l'attente de la scission de South32, BHP Billiton doit essayer de limiter les dégâts dans un contexte de baisse des prix des matières premières. Les actifs scindés ont certainement du potentiel. Mais c'est aussi vrai pour la nouvelle BHP, qui a été sévèrement sanctionnée par le marché. Le dividende n'est pas menacé pour l'instant. Nous relevons notre conseil.Conseil: digne d'achatRisque: moyenRating: 1B