BHP achève l'exercice sur des chiffres satisfaisants: la hausse du prix du minerai de fer a compensé la baisse de celui du cuivre et l'augmentation des coûts de production. Après plusieurs interruptions dues à la météo, les volumes de production consolidés ont diminué de 2% en base annuelle. Rio Tinto est dans le même cas.
...

BHP achève l'exercice sur des chiffres satisfaisants: la hausse du prix du minerai de fer a compensé la baisse de celui du cuivre et l'augmentation des coûts de production. Après plusieurs interruptions dues à la météo, les volumes de production consolidés ont diminué de 2% en base annuelle. Rio Tinto est dans le même cas.Au cours de l'exercice achevé fin juin, le cash-flow opérationnel (Ebitda) est resté stable sur un an, à 23,16 milliards de dollars (consensus: 23,7 milliards). Les différentes divisions affichent des résultats assez disparates. Le prix du minerai de fer s'est envolé au 1er semestre après l'effondrement d'un barrage dans une des mines du groupe Vale, au Brésil. Sur l'exercice, il s'établit à 67 dollars la tonne en moyenne. BHP est moins dépendant que Rio Tinto du minerai de fer, lequel ne représente toutefois pas moins de 48% de son Ebitda - qui, pour cette division, a augmenté de 2,2 milliards de dollars, à 11,1 milliards, sur un an. BHP a produit 238 millions de tonnes de minerai de fer et entend en extraire 248 millions cette année. Le prix tourne depuis plusieurs semaines autour de 90 dollars la tonne. Les coûts de production avoisinent 14 dollars la tonne, si bien que même si les cours sont bas, la marge bénéficiaire reste très élevée.Dans l'activité Cuivre, à l'inverse, l'Ebitda a chuté de 30% (-1,9 milliard de dollars, à 4,55 milliards). Les coûts augmentent à Escondida, où sont exploitées des couches moins riches alors que la main-d'oeuvre est plus onéreuse. Le coût de l'exploitation du charbon est lui aussi en hausse (Ebitda: -8%, à 4,1 milliards de dollars). L'Ebitda de la division Pétrole et gaz a bondi de 14%, à 3,8 milliards de dollars. L'activité Gaz de schiste en Amérique ayant été cédée (10,8 milliards de dollars), BHP ne détient plus dans cette branche que des actifs traditionnels. Le bénéfice net a augmenté de 2% sur un an, à 9,12 milliards (consensus: 9,4 milliards). Le secteur est confronté à une hausse des coûts du travail et de l'énergie ainsi que de la fiscalité. L'objectif consistant à réaliser en 2019 pour 2 milliards de gains de productivité n'est pas atteint. BHP a de surcroît versé 1,1 milliard de dollars de dédommagements pour la catastrophe écologique de Samarco, en 2015.Les investissements pour l'exercice en cours sont estimés à 8 milliards de dollars (7,6 milliards l'an dernier, 5,8 l'année précédente). Leur montant exact dépendra des nouveaux projets: BHP prévoit en effet de se développer sur le minerai de fer, le cuivre et la potasse, mais le conseil d'administration doit encore statuer sur différents dossiers. Le groupe versera le 25 septembre un dividende final de 0,78 dollar par action (3,9 milliards de dollars au total, 24% de plus qu'il y a un an). Un dividende spécial de 5,2 milliards avait déjà été versé après la vente de l'activité Gaz de schiste. Rachat d'actions compris, les actionnaires auront perçu, en 2019, 17,1 milliards de dollars. L'endettement à long terme est passé à 24,8 milliards de dollars, son plus bas niveau depuis 2012; la dette nette s'élève à 9,2 milliards, contre 10,9 milliards il y a un an.Malgré la légère baisse du prix du minerai de fer, les flux de trésorerie sont abondants, le bilan est solide et BHP, généreux. Mais comme toutes les entreprises cycliques, il est sensible aux ralentissements conjoncturels et pâtirait d'un élargissement du conflit commercial. Il affiche, par rapport à Rio Tinto et Vale, une prime qui n'est pas totalement justifiée. Conseil: conserver/attendreRisque: moyenRating: 2BCours: 18,31 livresTicker: BLT LNCode ISIN: GB0000566504Marché: London Stock ExchangeCapit. boursière: 101,1 milliards GBPC/B 2018: 13,5C/B attendu 2019: 12Perf. cours sur 12 mois: +33%Perf. cours depuis le 01/01: +10%Rendement du dividende: 5,75%