L'Autorité de protection des consommateurs et du marché néerlandaise (ACM) contraint PostNL à ouvrir son marché à d'autres sociétés à partir du 1er août, à des tarifs intéressants. Cette intervention coûtera à PostNL 30 à 50 millions d'euros par an, et probablement plutôt 50 que 30. Le groupe s'oppose à cette décision, dont il estime qu'elle ne tient pas compte de la nouvelle réalité d'un marché postal en recul. Selon PostNL, cette mesure portera un coup dur au réseau postal néerlandais et impliquera un changement des conditions de travail. PostNL espère que l'ACM reviendra sur sa décision.
...