Les marchés émergents trépignent alors que l'économie occidentale se porte relativement bien. Les résultats de Bekaert n'échappent pas à cette " nouvelle normalité ". Les activités de Bekaert en Europe évoluent favorablement alors qu'ailleurs, les marges sont assez faibles, ce qui continue d'éroder la rentabilité. La marge de bénéfice opérationnel récurrent (marge de REBIT) sur le chiffre d'affaires (CA), à 5,9%, est encore inférieure à l'objectif de 7% que Bekaert assimile à une rentabilité durable. Cette marge est également inférieure à celle de 6,2% enregistrée au premier semestre 2014. Cela dit, la direction reste positive pour les trimestres à venir. Le marché chinois du fil d'acier pour le renforcement des ...