Le groupe canadien Barrick Gold a longtemps été réputé le producteur d'or le plus endetté. Un héritage d'une stratégie ambitieuse fondée sur des acquisitions. Il y a un an et demi, le groupe traînait encore plus de 13milliards USD de dettes. Il a infléchi la tendance à temps et met aujourd'hui tout en oeuvre pour réduire son endettement. Rien que l'an dernier, la dette a diminué de 3,1milliards USD. L'objectif pour 2016 est fixé à au moins 2milliards USD. Barrick est en tout cas sur la bonne voie au terme du 1ersemestre puisque la dette a diminué de 970millions USD. Elle ne doit pas dépasser 8milliards USD à la fin de cette année, soit environ deux fois les cash-flows opérationnels (EBITDA). Pou...