Barrick Gold progresse effectivement à pas de géant. Les 170 millions de dollars qu'il a remboursés au premier trimestre de cette année ont ramené le solde de sa dette à 7,75 milliards de dollars. Un montant toujours considérable, mais gérable pour Barrick. Le groupe ne devra en effet rembourser que moins de 100 millions de dollars au cours des trois prochaines années, la majeure partie de la dette n'arrivant à échéance qu'après 2033. Pour autant, Barrick ne veut pas se reposer sur ses lauriers. Il entend rembourser 1,2 milliard de dollars cette année, et n'être plus redevable d'ici la fin de l'an prochain que de 5 milliards de dollars. Jusqu'à un changement de c...