Au terme du premier trimestre, il était déjà clair que les fluctuations du billet vert et du yuan influenceraient les résultats semestriels de Barco. Le groupe technologique vend principalement ses produits aux Etats-Unis et, de plus en plus, en Asie. Si au début de cet exercice, l'euro s'était inscrit en forte hausse par rapport au dollar, à partir de mai, la tendance s'est inversée, sans toutefois avoir déjà eu une incidence significative sur les résultats du groupe. Mais Barco a réalisé au premier semestre un chiffre d'affaires (CA) de 498,1 millions d'euros, soit un recul de 3,8% en glissement annuel et un chiffre inférieur au consensus (516,7 millions d'euros). A cours de change constants, les ventes auraient gagné 2,7%. Le bénéfice d'exploitation a progressé de...