Si ces dernières années Elia a presque doublé son bénéfice net, l'entreprise peine à présent à réitérer cet exploit. En 2016, son bénéfice sous-jacent a reculé de 4,4%. Prudente, la direction n'a pas avancé de chiffres concrets à cet égard pour cette année. En Belgique, les résultats 2016 d'Elia sont bons, même si le retard - presque inévitable - accusé dans la réalisation des investissements prévus pèse sur le bénéfice. Par rapport à l'Allemagne, le deuxième marché domestique de l'entreprise, la direction est " positive à moyen terme ". Pour les investisseurs, prédire le bénéfice qu'Elia affichera est quasiment une mission impossible tant son calcul est complexe _ les organes de régulation belge et allemand e...