Comme le promoteur immobilier l'avait annoncé, son bénéfice net consolidé 2014 a progressé de plus de 20% (+27,4%) par rapport à 2013 (de 12,03 à 15,33 millions EUR). Ce qui correspond à un bénéfice de 2,85 EUR par action. Les actionnaires se voient attribuer un dividende de 2 EUR brut par action, avec, pour la 3efois, la possibilité de choix d'un dividende en actions. Atenor a un portefeuille de quelque 650.000 m², réparti sur 14 projets. L'hôtel South City Hotel a été vendu en février. Situé en bordure du canal à Bruxelles, UP-site est un projet mixte de 80.000 m² (boutiques, bureaux et surtout une tour de 140 m de 42 étages) aussi prestigieux qu'original. Les ...

Comme le promoteur immobilier l'avait annoncé, son bénéfice net consolidé 2014 a progressé de plus de 20% (+27,4%) par rapport à 2013 (de 12,03 à 15,33 millions EUR). Ce qui correspond à un bénéfice de 2,85 EUR par action. Les actionnaires se voient attribuer un dividende de 2 EUR brut par action, avec, pour la 3efois, la possibilité de choix d'un dividende en actions. Atenor a un portefeuille de quelque 650.000 m², réparti sur 14 projets. L'hôtel South City Hotel a été vendu en février. Situé en bordure du canal à Bruxelles, UP-site est un projet mixte de 80.000 m² (boutiques, bureaux et surtout une tour de 140 m de 42 étages) aussi prestigieux qu'original. Les blocs de bureaux sont vendus, de même que presque tous les appartements jusqu'au 25eétage. Un tiers environ des appartements de standing est également vendu. Un autre important projet bruxellois, Trebel (angle de la rue Belliard et de la rue de Trêves à Bruxelles; 30.000 m²) a été vendu au Parlement européen. La livraison est prévue pour 2016. Port du Bon Dieu, un projet résidentiel (lot 1) et de bureaux (lot 2) à Namur, se poursuit également. La promotion de projets sur des sites de premier plan à Bucarest (73.000 m²; Hermes Business Campus) et à Budapest (87.000 m²; Vaci Greens) s'accélère. A Bucarest, 100% du premier bloc (au total 3) ont déjà été mis en location et 20% du second bloc, encore en construction, ont déjà été mis en location. A Budapest, un premier bloc (sur un total de 5) est déjà complètement loué et 90% de prélocations ont déjà été enregistrées, à General Electric, pour un second bloc. Le projet mixte urbain situé à Bruxelles, The One (autrefois projet Europa), avec environ 30.000 m² d'espaces de bureaux et une centaine d'habitations, a finalement reçu les autorisations urbanistiques. C'est donc un élément largement positif. Victor, un projet 50-50 avec CFE situé à proximité de la Gare du Midi à Bruxelles, sera totalement revu, avec une nouvelle demande d'autorisation de construction en conséquence. City Docks, un projet mixte de plus de 100.000 m² à Anderlecht, le long du canal de Willebroek (principalement résidentiel) est lui aussi très prometteur. En Wallonie, deux projets résidentiels sont à signaler : Au Fil des Grands Prés, le quartier de la nouvelle gare de Mons (projet résidentiel d'environ 7 ha), a vendu la moitié du premier bloc de logements, et La Sucrerie à Ath a reçu un premier permis d'urbanisme, qui a permis le début de la commercialisation, et des préventes à hauteur de 28%. Les Brasseries de Neudorf sont quant à elles situées au Luxembourg. Il s'agit d'un projet résidentiel qui se vend très bien (déjà 80% prévendus). Le projet Air, au Luxembourg également, comprend l'ancien siège d'ING, et a déjà été vendu sur plan à des investisseurs institutionnels. Palatium à Bruxelles est un récent projet, mixte, ancien site de l'INASTI qui s'étend sur environ 14.000 m² dans le quartier Louise. Mais le projet le plus récent est Les Berges de l'Argentine, l'ancien site de Swift à Tervuren, qui deviendra un projet résidentiel et de services de 24.000 m².ConclusionLe portefeuille a gagné en maturité et en dynamique, et le bénéfice sera porté par de nombreux projets cette année et les suivantes. Un relèvement de dividende n'est dès lors pas exclu pour les prochains exercices. Conseil: conserverRisque: moyenRating: 2B