Les résultats semestriels du promoteur immobilier gérant un portefeuille d'environ 600.000 m², réparti sur 13 projets et sur South City Hotel (l'hôtel est à vendre) sont, à 3 millions EUR nets, nettement inférieurs aux prévisions des analystes. Situé en bordure du canal à Bruxelles, UP-site est un projet mixte de 80.000 m² (boutiques, bureaux et surtout une tour de 140 m de 42 étages) aussi prestigieux qu'original. La principale nouvelle est que le dernier des quatre immeubles de bureaux (10.000 m²) a finalement été vendu. L'acquéreur est l'Institut National d'Assurances Sociales pour le Travailleur Indépendant (INAMI). Les réservations et la vente d'appartem...

Les résultats semestriels du promoteur immobilier gérant un portefeuille d'environ 600.000 m², réparti sur 13 projets et sur South City Hotel (l'hôtel est à vendre) sont, à 3 millions EUR nets, nettement inférieurs aux prévisions des analystes. Situé en bordure du canal à Bruxelles, UP-site est un projet mixte de 80.000 m² (boutiques, bureaux et surtout une tour de 140 m de 42 étages) aussi prestigieux qu'original. La principale nouvelle est que le dernier des quatre immeubles de bureaux (10.000 m²) a finalement été vendu. L'acquéreur est l'Institut National d'Assurances Sociales pour le Travailleur Indépendant (INAMI). Les réservations et la vente d'appartements se poursuivent. Un autre important projet bruxellois, Trebel (angle de la rue Belliard et de la rue de Trêves à Bruxelles; 30.000 m²) a été vendu au Parlement européen. La livraison est prévue pour 2016. Le projet résidentiel Port du Bon Dieu, qui s'étend sur 10.000 m² à Namur, et dont 60% du premier bloc de 46 appartements (140 au total) ont déjà été vendus, se poursuit également. La promotion de projets sur des sites de premier plan à Bucarest (78.000 m²; Hermes Business Campus) et à Budapest (56.000 m²; Vaci Greens) s'accélère. A Bucarest, le groupe a été confronté à la faillite de l'entrepreneur général (le groupe autrichien Alpine), mais un autre interlocuteur a été rapidement trouvé. Le budget et le timing du projet n'en seront donc pas affectés. A Bucarest, 100% du premier bloc (sur 3) ont déjà été mis en location. A Budapest, un premier bloc (sur 5) est déjà complètement loué et 34% de prélocations ont déjà été enregistrées pour un second bloc. Au niveau du projet urbain mixte à Bruxelles Europa, qui comprend plus de 30.000 m² d'espaces de bureaux et 8000 m² d'espace résidentiel, le groupe accuse un certain retard en raison de la révision du projet, mais un accord semble à présent se dégager. Victor, un projet 50-50 avec CFE situé à proximité de la Gare du Midi à Bruxelles, sera totalement revu. City Docks, un projet mixte de bien plus de 100.000 m² à Anderlecht, le long du canal de Willebroek (principalement résidentiel) est lui aussi très prometteur. En Wallonie, deux projets résidentiels sont à signaler : Au Fil des Grands Prés, le quartier de la nouvelle gare de Mons (projet résidentiel d'environ 7 ha) et La Sucrerie à Ath, dont on attend cette année une première autorisation et dont la commercialisation devrait commencer cette année ou l'an prochain. Les Brasseries de Neudorf sont quant à elles situées au Luxembourg. Il s'agit d'un projet présidentiel qui se vend très bien (déjà 67% prévendus) et où l'autorisation a enfin été octroyée. Le projet Air, aussi au Luxembourg, comprend l'ancien siège d'ING, et sera probablement à nouveau vendu cette année. Rue aux Laines, à Bruxelles, est un nouveau-venu : il s'agit d'un projet mixte s'étendant sur quelque 14.000 m² dans le quartier Louise. Prochainement, un nouveau projet devrait s'ajouter à la liste : le site de Swift à Tervuren, qui sera transformé en 180 logements. Les négociations sont en phase finale.ConclusionLe portefeuille a gagné en maturité et en dynamique, et le bénéfice sera porté par de nombreux projets cette année et les suivantes. Les moins bons résultats semestriels seront compensés au second semestre.Conseil: conserverRisque: moyenRating: 2B