Le trading update du premier trimestre du promoteur immobilier gérant un portefeuille d'environ 600.000 m², répartis sur 12 projets + South City Hotel (l'hôtel est à vendre), affiche toujours une évolution favorable. Situé en bordure du canal à Bruxelles, UP-site est un projet mixte de 80.000 m² (boutiques, bureaux et surtout une tour de 140 m de 42 étages) aussi prestigieux qu'original. La principale nouvelle est que le dernier des quatre immeubles de bureaux (10.000 m²) a finalement été vendu. L'acquéreur est l'Institut National d'Assurances Sociales pour le Travailleur Indépendant (INAMI). La fin des travaux sur ce site est prévue pour la fin de ce mois. Les réserv...

Le trading update du premier trimestre du promoteur immobilier gérant un portefeuille d'environ 600.000 m², répartis sur 12 projets + South City Hotel (l'hôtel est à vendre), affiche toujours une évolution favorable. Situé en bordure du canal à Bruxelles, UP-site est un projet mixte de 80.000 m² (boutiques, bureaux et surtout une tour de 140 m de 42 étages) aussi prestigieux qu'original. La principale nouvelle est que le dernier des quatre immeubles de bureaux (10.000 m²) a finalement été vendu. L'acquéreur est l'Institut National d'Assurances Sociales pour le Travailleur Indépendant (INAMI). La fin des travaux sur ce site est prévue pour la fin de ce mois. Les réservations et la vente d'appartements se poursuivent. Un autre important projet bruxellois, Trebel (angle de la rue Belliard et de la rue de Trêves à Bruxelles; 30.000 m²) a été vendu au Parlement européen. L'état de développement peut donc être intégré aux revenus. Le projet Port du Bon Dieu, Le projet résidentiel Port du Bon Dieu, qui s'étend sur 10.000 m² à Namur, et dont 50% du premier bloc de 46 appartements (140 au total) ont déjà été vendus, se poursuit également. La promotion de projets sur des sites de premier plan à Bucarest (78.000 m²; Hermes Business Campus) et à Budapest (56.000 m²; Vaci Greens) s'accélère. A Bucarest, le groupe a été confronté à la faillite de l'entrepreneur général (le groupe autrichien Alpine), mais un autre interlocuteur a été rapidement trouvé. Le budget et le timing du projet n'en seront donc pas affectés. A Bucarest, 40% du premier bloc (au total 3) ont déjà été mis en location. A Budapest un premier bloc (sur un total de 5) est déjà complètement loué et les travaux de réalisation du deuxième ont commencé. Au niveau du projet urbain mixte à Bruxelles Europa, qui comprend plus de 30.000 m² d'espaces de bureaux et 8000 m² d'espace résidentiel, le groupe accuse un certain retard en raison de la révision du projet, mais un accord semble à présent se dégager. Victor, un projet 50-50 avec CFE situé à proximité de la Gare du Midi à Bruxelles, sera totalement revu. City Docks, un projet mixte de bien plus de 100.000 m² à Anderlecht, le long du canal de Willebroek (principalement résidentiel) est lui aussi très prometteur. En Wallonie, deux projets résidentiels sont à signaler : Au Fil des Grands Prés, le quartier de la nouvelle gare de Mons (projet résidentiel d'environ 7 ha) et La Sucrerie à Ath, dont on attend cette année une (première) autorisation et dont la commercialisation devrait commencer cette année ou l'an prochain. Les Brasseries de Neudorf sont quant à elles situées au Luxembourg. Il s'agit d'un projet présidentiel qui se vend très bien mais pour lequel une autorisation manque toujours, en raison de retards administratifs. Le projet Air, lui aussi au Luxemburg, comprend l'ancien siège d'ING, et sera probablement à nouveau vendu cette année. A la fin de ce mois, les actionnaires recevront un dividende de 1,50 EUR net par action, soit pour 21 actions existantes un nouveau titre à 31,50 EUR par action.ConclusionLe portefeuille a gagné en maturité et en dynamique, et le bénéfice sera porté par de nombreux projets cette année et les suivantes. D'autre part, le cours a connu une belle hausse ces derniers mois. Nous abaissons dès lors notre conseil et extrayons le titre de la Sélection.Conseil: conserverRisque: moyenRating: 2B