ASML a bouclé un bon premier semestre, où le deuxième trimestre, surtout, a dépassé les attentes. Le groupe de semi-conducteurs a vendu 31 machines de semi-conducteurs, pour un chiffre d'affaires (CA) du groupe de 1,64 milliard EUR, ou 39% de plus qu'un an plus tôt. Notons que le prix de vente moyen a beaucoup augmenté, à 40,1 millions EUR, contre 25 millions EUR en moyenne au cours des deux précédents trimestres. En conséquence, le bénéfice a augmenté de pas moins de 60% sur base annuelle, à 399 millions EUR, soit près de 50 millions EUR de plus que les prévisions. C'est également le cas de la marge brute (45,7%). ASML a clôturé le premier semestre sur un CA de 3,04 milliar...

ASML a bouclé un bon premier semestre, où le deuxième trimestre, surtout, a dépassé les attentes. Le groupe de semi-conducteurs a vendu 31 machines de semi-conducteurs, pour un chiffre d'affaires (CA) du groupe de 1,64 milliard EUR, ou 39% de plus qu'un an plus tôt. Notons que le prix de vente moyen a beaucoup augmenté, à 40,1 millions EUR, contre 25 millions EUR en moyenne au cours des deux précédents trimestres. En conséquence, le bénéfice a augmenté de pas moins de 60% sur base annuelle, à 399 millions EUR, soit près de 50 millions EUR de plus que les prévisions. C'est également le cas de la marge brute (45,7%). ASML a clôturé le premier semestre sur un CA de 3,04 milliards EUR et semble dès lors en passe de satisfaire au consensus pour l'ensemble de l'exercice (6,1 milliards USD). La direction d'ASML a cependant averti que la croissance ralentirait au second semestre. Les producteurs de semi-conducteurs logiques et puces-mémoire hésitent sur la manière dont ils répondront à la demande. Intel entrevoit par exemple une augmentation de la demande de microprocesseurs dans la mesure où le cycle de remplacement des PC s'est enfin réamorcé. Reste à savoir combien de temps ce redressement durera. En outre, il y a l'aspect technologique à considérer : certains clients ont indiqué qu'ils préféraient attendre les machines fonctionnant aux ultraviolets extrêmes (EUV). Cette technologie, plus rapide, permet aussi des volumes de production plus importants, notamment pour les petites puces pour équipement mobile. L'EUV évolue encore très rapidement car cette technologie en est à ses débuts. Cette année, ASML livrera 5 machines à EUV, ce qui représente trois de moins que prévu, car plusieurs clients ont choisi l'évolution technologique la plus récente. Les analystes et investisseurs ont quelques doutes par rapport au succès de l'EUV, mais pour l'heure, ASML parvient à mettre en oeuvre l'évolution technologique espérée. Ainsi la capacité de traitement de l'EUV a-t-elle déjà doublé au trimestre dernier. D'ici à la fin de cette année, les Néerlandais espèrent en arriver à un volume de 500 wafers par jour, qui devrait être porté l'an prochain à 1500. Le repli attendu du nombre de nouvelles commandes au second semestre se fait également sentir dans les prévisions pour l'ensemble de l'année. Pour 2014, ASML anticipe un CA de 5,6 milliards USD, ce qui représente presque le même chiffre que le record de 2011 et 7% de plus que l'an dernier, mais plus d'un demi-milliard de moins que le consensus. ASML avait déjà récupéré une grande partie du repli de cours pendant le printemps, mais est à nouveau en retrait. Les analystes ont en effet rapidement abaissé leurs prévisions de bénéfice. En tout cas, le groupe peut toujours se targuer d'une position financière saine, constituée de 3 milliards USD de liquidités. Plus tôt cette année, le dividende a également été relevé de 15%, à 0,61 EUR par action. En outre, un programme de rachat d'actions propres est en cours, d'une valeur de 1 milliard USD.ConclusionLa perspective d'un ralentissement, temporaire ou non, n'est pas du goût des analystes et des investisseurs. Cela dit, nous estimons pour notre part que le progrès enregistré dans le segment de l'EUV est un élément plus notable. ASML est parvenu à conserver sa crédibilité. Un repli vers/sous 60 EUR est synonyme de nouvelle opportunité.Conseil: digne d'achatRisque: moyenRating: 1B