ASML Holding a connu un très bon 1er trimestre. A 3,53 milliards d'euros, le chiffre d'affaires (CA) a dépassé de 2% le consensus, mais est toutefois inférieur de 19% à celui de l'année précédente (4,36 milliards). C'est au nouveau processus de "livraison rapide" que le 1er fournisseur mondial d'équipements de lithographie pour la fabrication des semi-conducteurs a mis en place que tient ce recul. D'ordinaire, ceux-ci sont testés et approuvés avant d'être livrés et pris en compte dans le CA. Mais comme sa capacité de production actuelle n'est pas suffisante pour répondre à la demande, le groupe a décidé d'effectuer ces procédures dans les locaux des clients, de manière à libérer de la capacité et honorer le plus grand...

ASML Holding a connu un très bon 1er trimestre. A 3,53 milliards d'euros, le chiffre d'affaires (CA) a dépassé de 2% le consensus, mais est toutefois inférieur de 19% à celui de l'année précédente (4,36 milliards). C'est au nouveau processus de "livraison rapide" que le 1er fournisseur mondial d'équipements de lithographie pour la fabrication des semi-conducteurs a mis en place que tient ce recul. D'ordinaire, ceux-ci sont testés et approuvés avant d'être livrés et pris en compte dans le CA. Mais comme sa capacité de production actuelle n'est pas suffisante pour répondre à la demande, le groupe a décidé d'effectuer ces procédures dans les locaux des clients, de manière à libérer de la capacité et honorer le plus grand nombre de commandes possible. Revers de la médaille, ASML comptabilise plus tard qu'avant le CA des appareils ainsi livrés. Cet effet se fera également sentir dans le CA du trimestre en cours: la direction estime qu'il sera de l'ordre de 5,1 à 5,3 milliards d'euros, soit en deçà du consensus (5,8 milliards), mais souligne que 800 millions d'euros de CA seront perçus avec retard. Le CA du 1er trimestre se répartit comme suit: 2,29 milliards d'euros issus des ventes de nouveaux équipements (EUV et DUV) et 1,24 milliard d'euros issu de la base installée (nouveaux logiciels installés sur les machines existantes). A 49%, la marge brute est conforme aux attentes. Le bénéfice net s'établit à 695 millions d'euros, ou 1,73 euro par action; c'est 8% de mieux que le consensus. La demande d'équipements de lithographie, tant pour la fabrication de puces mémoire que de puces logiques, reste élevée: les prises de commandes ont atteint près de 7 milliards d'euros. Le groupe néerlandais a maintenu inchangées ses projections en matière de CA pour l'exercice: il vise une croissance de 20%, à environ 22,3 milliards. Le taux de croissance sous-jacent est plus susceptible de se situer autour de 25% si l'on tient compte de l'effet des ventes différées. La marge brute prévisionnelle a été abaissée légèrement, de 53 à 52%, en raison de la hausse des coûts de la main-d'oeuvre, de l'énergie et du transport. Au 2e semestre, la direction formulera de nouvelles prévisions pour 2025 et au-delà. Elle annonçait jusqu'ici un CA compris entre 22 et 28 milliards d'euros à l'horizon 2025; il sera donc revu à la hausse. Les marges augmenteront grâce aux économies d'échelle et à la hausse des prix de vente. ASML a réalisé un cash-flow disponible négatif de 838 millions d'euros au 1er trimestre; le groupe a racheté pour 2,1 milliards de ses propres actions. Il table sur un cash-flow disponible positif de 6,4 milliards pour l'exercice. A 5,5 euros par action, le dividende pour 2021 est deux fois plus élevé que pour l'exercice précédent. Au dividende intermédiaire de novembre (1,8 euro) succédera le dividende final (3,7 euros) en mai. ASML disposait de 4,7 milliards d'euros de liquidités au terme du 1er trimestre. Quoique le marché ait bien réagi aux résultats, l'action se négocie toujours environ un quart en dessous de son sommet de novembre. A respectivement 35 et 28 fois le bénéfice attendu pour 2022 et 2023, ASML n'est cependant pas bon marché. Mais rappelons que le groupe gâte ses actionnaires, affiche une croissance supérieure à la moyenne et formule toujours d'attrayantes perspectives. Le titre demeure digne d'achat. Conseil: acheterRisque: faibleRating: 1ACours: 569,5 eurosTicker: ASML NACode ISIN: NL0010273215Marché: Euronext AmsterdamCapit. boursière: 219 milliards EURC/B 2021: 40C/B attendu 2022: 35Perf. cours sur 12 mois: +5%Perf. cours depuis le 01/01: -19%Rendement du dividende: 1%