Le troisième trimestre d'Arseus fut solide : son chiffre d'affaires a progressé de 34,1%, à 110,9 millions EUR. La croissance organique, hors acquisitions, a progressé de 10,5%. Hors effets de change, les hausses ressortent respectivement à 33,9% et 10,3%. Après 9 mois, le compteur affiche 320 millions EUR, ce qui représente une augmentation de 30,5%, dont 9,5% en termes organiques (+34,4% et +12,9% hors effets de change). Ces chiffres ne tiennent plus compte de Corilus - fournisseur d'applications logicielles à des professionnels médicaux en Belgique, en France et aux Pays-Bas -, qui est en vente. Le CEO Ger van Jeveren a reconfirmé que l'intérêt était vif et qu'il...

Le troisième trimestre d'Arseus fut solide : son chiffre d'affaires a progressé de 34,1%, à 110,9 millions EUR. La croissance organique, hors acquisitions, a progressé de 10,5%. Hors effets de change, les hausses ressortent respectivement à 33,9% et 10,3%. Après 9 mois, le compteur affiche 320 millions EUR, ce qui représente une augmentation de 30,5%, dont 9,5% en termes organiques (+34,4% et +12,9% hors effets de change). Ces chiffres ne tiennent plus compte de Corilus - fournisseur d'applications logicielles à des professionnels médicaux en Belgique, en France et aux Pays-Bas -, qui est en vente. Le CEO Ger van Jeveren a reconfirmé que l'intérêt était vif et qu'il espérait une vente de Corilus avant la fin de l'année 2014. Les deux autres divisions d'Arseus dont Fagron et HL Technology (petite division; composants de précision pour les spécialistes dentaires et orthopédiques). Après une faible année 2013, HL Technology s'est nettement mieux comportée cette année, avec un chiffre d'affaires (CA), après neuf mois, de 6,9 millions EUR (+13,8%). Arseus, désormais plus léger, mise désormais tout sur Fagron, le fournisseur de matières premières pharmaceutiques et préparations magistrales. Fagron, en suivant une stratégie "buy-and-build", a connu un impressionnant parcours de croissance ces dernières années. Après une phase initiale d'intégration, toute société acquise est développée par l'extension de son offre avec les produits à succès de Fagron (cross-selling). Dans ce cadre, le groupe a créé une équipe de 200 pharmaciens qui, en collaboration avec de nombreuses universités, inventent de nouveaux concepts et formules. Cette année, le concept derma de Fagron fut déployé à l'international, ce qui constitue une initiative importante. Au début de l'an prochain suivra l'introduction au niveau mondial d'un nouveau concept pour le traitement de la douleur sur une base individuelle, qui a déjà été lancé cette année avec succès aux Etats-Unis. Compte tenu de son pipeline d'innovations, Arseus prévoit encore une croissance organique à deux chiffres au moins jusqu'en 2016. Pour la première fois, le groupe a présenté un CA régional pour Fagron. Après 9 mois, l'Europe s'adjuge 51% du CA total de 313,2 millions EUR, l'Amérique du Nord 29% et l'Amérique du Sud 20%. Au 3etrimestre, ces pourcentages ressortaient respectivement à 48%, 31% et 21%. La croissance organique s'est élevée au même trimestre à 8,4% en Europe, 10,8% en Amérique du Sud et même 34,3% en Amérique du Nord, soutenue par une forte croissance des préparations stériles. Compte tenu de la demande en forte hausse, Arseus construit de nouvelles unités de compounding, tant aux Etats-Unis qu'en Europe (Pays-Bas). Cette année, le groupe a rendu opérationnelle la première unité de compounding en Belgique (Bornem). La demande des hôpitaux est grande. Les prévisions pour 2014 ont été confirmées : CA d'au moins 435 millions EUR, marge de REBIT de 26%.ConclusionL'accueil enthousiaste des excellents chiffres trimestriels s'est évanoui rapidement en raison du malaise boursier généralisé. Nous prévoyons que Corilus sera bien vendu et que Fagron continuera de se développer de manière positive. Le repli de cours des dernières semaines est synonyme d'opportunité d'achat. Pour le souligner, nous offrons une place en Sélection à Arseus.Conseil: digne d'achatRisque: moyenRating: 1B