L'étude de phase III testant l'ARGX-113, ou efgartigimod, contre la myasthénie ayant livré de très bons résultats en mai, le fleuron belge de la biotechnologie entame les derniers préparatifs pour la soumission du dossier d'approbation à l'agence américaine des médicaments (FDA) d'ici à la fin de 2020. Si le candidat médicament obtient le statut de médicament orphelin, la procédure sera accélérée et la décision tombera au 2e semestre de 2021. Un dossier devrait en outre être soumis au Japon au 1er semestre de 2021, puis en Europe.
...

L'étude de phase III testant l'ARGX-113, ou efgartigimod, contre la myasthénie ayant livré de très bons résultats en mai, le fleuron belge de la biotechnologie entame les derniers préparatifs pour la soumission du dossier d'approbation à l'agence américaine des médicaments (FDA) d'ici à la fin de 2020. Si le candidat médicament obtient le statut de médicament orphelin, la procédure sera accélérée et la décision tombera au 2e semestre de 2021. Un dossier devrait en outre être soumis au Japon au 1er semestre de 2021, puis en Europe. La molécule efgartigimod est susceptible de traiter à elle seule plusieurs pathologies: elle fera l'objet de plusieurs études de phase III (la phase II a donné de bons résultats en janvier) contre le PTI (maladie du sang), d'une étude de phase III, dans quelques mois, contre le pemphigus vulgaire (maladie de la peau), et peut-être également contre la PIDC (maladie des muscles; décision en 2021). Une cinquième indication sera annoncée cette année encore. L'entreprise espère traiter une maladie de plus chaque année. Elle discute avec la FDA de la possibilité de recourir à la voie d'administration sous-cutanée Enhanze du californien Halozyme dans ses essais cliniques. Aux Etats-Unis et au Japon, une équipe expérimentée prépare sa transformation en une entreprise de biotechnologie complètement intégrée en 2021. L'efgartigimod est un inhibiteur de FcRn ciblant les maladies auto-immunes, et argenx devance de plusieurs années ses principaux concurrents - Momenta, UCB et Immunovant - dans cette récente catégorie de candidats médicaments. Le géant pharmaceutique Johnson & Johnson a surpris en août en offrant 6,5 milliards de dollars en espèces pour acquérir Momenta, alors qu'il développe déjà avec argenx le cusatuzumab; cette offre confirme le potentiel de l'inhibiteur. Après qu'AbbVie a fait part d'excellents résultats d'étude avec son venetoclax, argenx a décidé de réorienter les essais cliniques en cours avec l'azicitidine, qu'elle combinera au venetoclax. De la collaboration d'argenx avec des universitaires du plus haut niveau au sein de l'Innovative Access Program (IAP), continue de naître une nouvelle molécule chaque année. Cette année, argenx se concentre sur les premiers essais cliniques avec l'ARGX-117, un anticorps auto-immun très prometteur qui agit sur les protéines C2, impliquées dans de nombreuses maladies auto-immunes. L'ARGX-117 pourrait être complémentaire à l'efgartigimod. Une étude de phase I est en cours qui étudiera également le dosage. La molécule sera aussi testée contre le syndrome de détresse respiratoire aiguë, complication fréquente du Covid-19. Une première étude de phase II sur la neuropathie motrice multifocale débutera au 2e semestre de 2021. L'entreprise développe par ailleurs l'ARGX-119, dont l'indication sera dévoilée d'ici à la fin de l'année, et l'ARGX-120. D'autres projets suivront très probablement. Le 30 juin, argenx disposait d'une trésorerie confortable de 1,9 milliard d'euros; elle avait levé 785 millions d'euros dès après l'annonce d'excellents résultats pour son étude ADAPT. Après une hausse de cours phénoménale au 1er semestre, le titre a piqué du nez. Certains espéraient peut-être une acquisition. La société est sur la bonne voie pour exploiter de manière indépendante le potentiel commercial de l'efgartigimod dès 2021. Si l'on tient compte en outre de l'IAP et de l'impressionnante base actionnariale, argenx recèle encore un beau potentiel de croissance, malgré son parcours boursier déjà fantastique.Conseil: acheter Risque: élevéRating: 1CCours: 185,4 eurosTicker: ARGX BBCode ISIN: NL0010832176Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 8,72 milliards EURC/B 2019: -C/B attendu 2020: -Perf. cours sur 12 mois: +65%Perf. cours depuis le 01/01: +30%Rendement du dividende: -