Le 1er semestre de l'exercice aura eu deux visages pour argenx, qui a publié en février une mise à jour très positive sur l'étude de phase II/III (ADHERE) testant l'ARGX-113 (l'efgartigimod), son joyau, sur la polyradiculonévrite inflammatoire démyélinisante chronique. La clôture prématurée de l'étude d'innocuité et d'efficacité provisoire et l'entame de l'étude de phase III avalisent la quatrième preuve de concept de l'efgartigimod. En plus de l'aboutissement de l'étude de phase III sur la myasthénie, autre maladie musculaire rare, des études de phase III sont en cours sur la thrombocytopénie immune et le pemphigus vulgaire. Ces nouvelles ont été suivies d'une augmentation de capital de 1,15 milliard de dollars, financée par l'émission de 3,59 millions...

Le 1er semestre de l'exercice aura eu deux visages pour argenx, qui a publié en février une mise à jour très positive sur l'étude de phase II/III (ADHERE) testant l'ARGX-113 (l'efgartigimod), son joyau, sur la polyradiculonévrite inflammatoire démyélinisante chronique. La clôture prématurée de l'étude d'innocuité et d'efficacité provisoire et l'entame de l'étude de phase III avalisent la quatrième preuve de concept de l'efgartigimod. En plus de l'aboutissement de l'étude de phase III sur la myasthénie, autre maladie musculaire rare, des études de phase III sont en cours sur la thrombocytopénie immune et le pemphigus vulgaire. Ces nouvelles ont été suivies d'une augmentation de capital de 1,15 milliard de dollars, financée par l'émission de 3,59 millions d'actions à 320 dollars l'unité (hors décote). La trésorerie atteignait au 31 mars 2,9 milliards de dollars (46 euros par action). Le refus de l'Agence américaine des médicaments (FDA) d'accélérer l'examen du dossier d'approbation du traitement de la myasthénie a en revanche provoqué, début mars, un changement de sentiment à l'égard du titre. La FDA ne statuera que le 17 décembre. Si les chances de réussite nous paraissent réelles, l'expérience montre que les jeux ne sont jamais faits. Ce report va permettre à argenx de préparer mieux encore la commercialisation, qui serait entamée dès fin 2021. Une demande a également été introduite au Japon, où la décision est attendue pour le 1er semestre de 2022. L'Agence européenne des médicaments sera sollicitée après l'été, et devrait statuer au 2e semestre de 2022. L'évolution rapide vers un positionnement mondial a pris une dimension supplémentaire en janvier, quand argenx a signé avec Zai Lab un accord de licence pour le développement et la distribution de l'efgartigimod en Grande Chine. Les premières décisions sur le processus d'enregistrement en Chine dans l'indication myasthénie, sur l'enrôlement de patients chinois dans les études de phase III internationales en cours et éventuellement, sur l'essai de l'efgartigimod dans de nouvelles indications, devraient tomber cette année encore. Le prochain grand rendez-vous sera la journée R&D du 20 juillet. La direction y annoncera la cinquième indication dans laquelle l'efgartigimod sera testé, une sixième indication devant suivre plus tard dans l'année. Les deux études débuteront en 2021. C'est le 20 juillet également que seront dévoilés les résultats d'une vaste étude de phase I axée sur l'ARGX-117, qui, comme l'efgartigimod, est un fragment d'anticorps très prometteur pour le traitement de maladies auto-immunes. Une première étude de phase II pour le traitement de la neuropathie motrice multifocale débutera en 2021. La journée R&D évoquera également l'ARGX-119, une nouvelle molécule. argenx communiquera sur l'ARGX-120 ultérieurement. L'ajout d'une molécule chaque année témoigne de l'efficacité de la plateforme de développement de l'entreprise (Immunology Innovation Program).Le titre a chuté de 30% par rapport à son niveau record de février. Compte tenu des excellents états de service de la firme et de la déception provoquée par le refus d'enclencher une procédure d'enregistrement accélérée de l'efgartigimod aux Etats-Unis, cette baisse est compréhensible mais aussi, suffisante. Nous relevons à nouveau notre conseil. La journée R&D devrait remettre en lumière l'énorme potentiel du pipeline. Nous espérons que l'efgartigimod sera approuvé aux Etats-Unis en décembre. Le défi suivant consistera à garantir le succès commercial de cette molécule. Conseil: acheterRisque: élevéRating: 1CCours: 222,8 eurosTicker: ARGX BBCode ISIN: NL0010832176Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 11,4 milliards EURC/B 2020: -C/B prévu 2021: -Perf. cours sur 12 mois: +17%Perf. cours depuis le 01/01: -8%Rendement du dividende: -