Nous revenons sur notre entretien avec le CEO du groupe, Tim Van Hauwermeiren. Le moins que l'on puisse dire est que la stratégie de l'entreprise porte ses fruits. Il s'agit de valoriser au maximum la plateforme SIMPLE Antibody™, après l'adjonction de nouvelles technologies qui améliorent le fonctionnement, le dosage et la production des anticorps. Argen-x est un spécialiste du traitement de certaines maladies auto-immunes et de certains cancers; pour chaque pathologie, elle collabore avec des universitaires du plus haut niveau au sein de l'Innovative Access Program.
...

Nous revenons sur notre entretien avec le CEO du groupe, Tim Van Hauwermeiren. Le moins que l'on puisse dire est que la stratégie de l'entreprise porte ses fruits. Il s'agit de valoriser au maximum la plateforme SIMPLE Antibody™, après l'adjonction de nouvelles technologies qui améliorent le fonctionnement, le dosage et la production des anticorps. Argen-x est un spécialiste du traitement de certaines maladies auto-immunes et de certains cancers; pour chaque pathologie, elle collabore avec des universitaires du plus haut niveau au sein de l'Innovative Access Program. Les excellents résultats de l'étude de phase II consacrée à l'anticorps ARGX-113 pour la myasthénie, une maladie musculaire, et les résultats intermédiaires, également prometteurs, des études de phase I/II sur ARGX-110 dans les indications de leucémie aiguë myéloblastique (LAM) et de lymphome cutané à cellules T (LCCT), en décembre 2017, incitent l'entreprise à tout miser sur ces deux molécules. ARGX-113 fait l'objet de trois études de phase II dans trois domaines différents: affections musculaires (myasthénie), sanguines (purpura thrombopénique idiopathique ou PTI) et dermatologiques (pemphigus vulgaire). Argen-x a choisi ces domaines pour des raisons d'envergure et de coût, afin de pouvoir en assurer seule le développement clinique. Pour bien comprendre le potentiel d'une molécule, dans chacune de ces pathologies, il est essentiel de pouvoir étendre des essais de phase II concluants (proof-of-concept) à des maladies analogues dues aux mêmes causes sous-jacentes. Il est parfaitement possible d'établir, pour chaque domaine choisi, une telle liste d'indications. En décembre, Argen-x a livré la première (et déterminante) étude proof-of-concept pour la myasthénie. Les résultats complets en seront présentés fin avril. Ensuite, il s'agira de négocier avec l'Agence américaine des médicaments (FDA) le protocole d'une étude de phaseIII. Celle-ci devrait démarrer cette année. Argen-x devra en outre recruter un nombre suffisant de patients japonais pour ouvrir la voie à la procédure d'agrément au Japon. D'ici l'été, on attend les importants résultats préliminaires de l'étude de phase II pour les PTI et pemphigus vulgaire. Argen-x place la barre très haut, car elle cessera d'étudier ces indications si les résultats sont insuffisamment convaincants. Actuellement, la valorisation du titre tient trop peu compte du potentiel d'ARGX-110. Les résultats préliminaires de l'étude de phase I/II pour la LAM étaient très prometteurs. S'ils sont confirmés, Argen-x n'exclut pas d'en étudier l'efficacité sur des groupes de patients supplémentaires. Les résultats intermédiaires de la phase de dosage de l'étude pour la LAM seront connus d'ici l'été, et les résultats complets de la phase I/II, tant pour la LAM que pour le LCCT, d'ici décembre. Après le doublé de bons résultats publiés en décembre, Argen-x a effectué une augmentation de capital, à peine six mois après son introduction sur le Nasdaq. L'intérêt massif du marché américain pour l'opération a porté la levée de fonds à 266 millions de dollars (150 millions escomptés). La quasi-totalité des grands investisseurs biotech américains sont entrés au capital dans l'idée de financer le développement clinique complet d'ARGX-113 et -110 au cours des prochaines années. Nous sommes convaincus du fort potentiel haussier de l'action pour les prochaines années. Malgré sa remarquable performance ces derniers mois, nous confirmons notre recommandation d'achat. Naturellement, on ne saurait exclure, tôt ou tard, la publication de résultats d'études décevants, mais les résultats actuels pour ARGX-113 ont sensiblement réduit le profil de risque. A court terme, le soutien des investisseurs américains nous semble écarter toute possibilité d'OPA. Conseil : acheter Risque : élevéRating : 1CCours : 69,4 eurosTicker : ARGX BBCode ISIN : NL0010832176Marché : Euronext BruxellesCapit. boursière : 2,23 milliards EURC/B 2017 : -C/B attendu 2018 : -Perf. cours sur 12 mois : +339 %Perf. cours depuis le 01/01 : +32 %Rendement du dividende : -