Contrairement à ce qui s'était passé lors de la communication des résultats annuels 2014, le marché n'a pas caché sa déception après la publication des chiffres du premier trimestre. Le premier producteur mondial d'acier a vu la quantité d'acier expédié augmenter de 3% par rapport au premier trimestre 2014, à 21,6 millions de tonnes (+1,9% par rapport au 4e trimestre). Le prix moyen payé de l'acier a cependant baissé de 15,5% (-9,2% par rapport au trimestre précédent), avec un effet de change marqué en Europe (-12,2%) et au Brésil (-10%). Les économies sur les coûts et une amélioration notable en Europe (augmentation du volume d'acier de 10,9%) ont entraîné une hausse des cash-flows opérationnels (EBITDA) de 0,9%, à 1,33 milliard...