Un signal fort trahissant la conviction du plus grand aciériste au monde que le plancher du marché est derrière nous a été livré quelques semaines plus tard, lors de l'annonce de la plus importante acquisition depuis l'éclatement de la crise de 2008. Sous la forme d'une joint-venture 50/50 avec Nippon Steel & Sumitomo Metal Corporation (NSSMC), Arcelor rachète aux Etats-Unis une usine d'acier ultramoderne au groupe allemand ThyssenKrupp. Ce dernier fait face à de graves problèmes financiers et il recevra 1,55 milliard USD pour cette usine située dans l'Alabama. Les analy...