Tout a une fin... Un cliché qui pourtant s'applique à Apple, qui ne parvient plus, après près de treize ans (ou 51trimestres), à présenter une croissance de son chiffre d'affaires (CA) sur base annuelle. Les choses avaient déjà commencé à se gâter il y a quelque temps; pour la 4efois sur les cinq derniers trimestres, l'action avait plongé en réaction à la publication des résultats. Apple avait prévu une forte baisse de son CA, mais dans la mesure où la direction est d'ordinaire plutôt prudente et que la dernière déconvenue remontait à 2013, les analystes étaient restés optimistes. Pour une fois cependant, les projections d'Apple étaient précises. Son CA s'est replié de 12...