Apple a surmonté l'accès de faiblesse boursier de l'an dernier. Une performance qui s'explique surtout par le fait que les investisseurs anticipent l'annonce de nouveaux produits cet automne. Il est un fait que la dernière véritable nouveauté date déjà de 2010, avec le lancement de la tablette iPad. Depuis, Apple s'est contenté de mises à jour de produits existants. Les nombreuses nouveautés qui doivent être annoncées selon les observateurs suscitent donc une énorme impatience. En particulier le nouvel iPhone et un appareil portable qui s'est déjà vu attribuer le nom d'iWatch. Chez Apple proprement dit, on affirme en tout cas que le pipeline n'a jamais été aussi étendu. Malgré une gamme de produit...