Depuis bien plus d'un an déjà, le marché du smartphone est en déclin. Et le segment supérieur n'échappe pas au malaise, comme Apple a pu s'en rendre compte. Ce n'est pas pour rien que le groupe ne fait plus état du nombre d'unités vendues. L'on sait toutefois qu'au cours de la période de janvier à mars, les ventes d'iPhone ont reculé de 17% en glissement annuel, à 31,05 milliards de dollars. La part de l'iPhone dans le chiffre d'affaires (CA) consolidé a ainsi faibli à 53,5%, contre encore 61,4% un an plus tôt. Ce n'est pas le marché chinois qui changera la donne: le CA y a cédé 22%. Heureusement pour Apple, les autres départements ont compensé partiellement ce recul.
...