Le spécialiste allemand de l'énergie éolienne PNE Wind Group est parvenu de justesse, fin décembre 2016, à vendre (partiellement) son portefeuille de parcs à éoliennes opérationnelles. Cette vente était en effet une condition essentielle pour qu'il atteigne son objectif de bénéfice pour la période de 2014 à 2016. Les Allemands avaient étonné le marché en 2014 en annonçant qu'au lieu de vendre les parcs à éoliennes onshore (sur la terre ferme), il les regrouperait dans un portefeuille (IPP). PNE entendait constituer pour fin 2016 un IPP d'une capacité totale de 150 mégawatts, et le vendre en un seul package à un prix plus élevé, compris entre 2,3 et 2,5 mil...