Comme prévu, cet exercice sera plutôt normal après deux années exceptionnelles pour le spécialiste est-flandrien du spéculoos et du biscuit. Son chiffre d'affaires (CA) avait progressé de 18,3% en 2015 et de 23,3% l'an dernier, à 507,2 millions d'euros. C'était le résultat d'une croissance organique (hors acquisitions) très soutenue de 13,3% et 16,6% et de l'acquisition en 2015 de deux entreprises britanniques actives dans les snacks sains : Natural Balance Foods (67% ; prix : 56 millions d'euros) et Urban Fresh Foods (100% ; 97,3 millions d'euros). Cette année, le directeur Jan Boone veut dans un premier temps consolider le CA record de 2016. Il est parfaitement dans les temps après six mois, avec une croissance du CA de 1%, à...