Avec une production de 3,4 millions d'onces troy en 2018, AngloGold Ashanti est le troisième extracteur d'or au monde. Il se tient pour l'heure à l'écart de la vague de consolidations conduite par Barrick, Newmont et Goldcorp, entre autres. A cause de son ancrage en Afrique du Sud, où la production à fort coefficient de main-d'oeuvre coûte cher, AngloGold a toujours affiché une structure de coûts supérieure à la moyenne. La situation s'améliore toutefois depuis quelques années. Le groupe a en effet restructuré considérablement ses mines sud-africaines: il a cédé Moab Khotsong à Harmony et Kopanang, à un investisseur chinois; il a également cessé de produire à Tautona. La part des mines sud-africaines dans la pro...

Avec une production de 3,4 millions d'onces troy en 2018, AngloGold Ashanti est le troisième extracteur d'or au monde. Il se tient pour l'heure à l'écart de la vague de consolidations conduite par Barrick, Newmont et Goldcorp, entre autres. A cause de son ancrage en Afrique du Sud, où la production à fort coefficient de main-d'oeuvre coûte cher, AngloGold a toujours affiché une structure de coûts supérieure à la moyenne. La situation s'améliore toutefois depuis quelques années. Le groupe a en effet restructuré considérablement ses mines sud-africaines: il a cédé Moab Khotsong à Harmony et Kopanang, à un investisseur chinois; il a également cessé de produire à Tautona. La part des mines sud-africaines dans la production consolidée est de la sorte tombée à 14%, contre 23% encore en 2017 et 43%, il y a 10 ans. Malgré un coût de production moyen relativement élevé (1.178 dollars), les autres actifs sud-africains ont achevé l'exercice sur des cash-flows opérationnels (Ebitda) de 97 millions de dollars. Le coût de production devrait baisser à 1.100 dollars cette année. AngloGold dispose de 14 mines productives réparties dans neuf pays. L'Afrique continentale s'arroge 45% de la production. A 750 millions de dollars, les mines africaines hors Afrique du Sud assurent la moitié environ de l'Ebitda du groupe, lequel est également actif en Amérique du Sud (23% de la production) et en Australie (18%). Du fait, surtout, du ralentissement enregistré en Afrique du Sud, la production est passée de près de 4 millions d'onces en 2015 à 3,76 millions en 2017 et 3,4, l'an dernier - ce qui n'a pas empêché l'Ebitda de demeurer stable, à 1,48 milliard de dollars, en 2018. L'an passé toujours, le coût de production moyen s'est établi à 976 dollars, soit 7% de moins que l'année précédente. C'est au quatrième trimestre de 2019 que démarrera l'exploitation de la mine ghanéenne d'Obuasi. Les investissements vont passer de 721 millions de dollars en 2018 à 910-990 millions cette année. Avalisée le mois dernier, l'extension de la mine Tropicana, en Australie occidentale, devrait garantir une production de 450.000-500.000 onces par an jusqu'en 2023. Cerro Vanguardia (Argentine) et Sadiola (Mali), joint-venture avec IAMGOLD, sont à vendre. AngloGold a récemment cédé plusieurs activités d'exploration en Colombie (35 millions de dollars). Il pronostique pour 2019 un rendement de 3,25 à 3,45 millions d'onces, essentiellement (comme souvent) concentré sur le deuxième semestre. Le coût de production devrait se situer entre 935 et 995 dollars. Le groupe disposait fin décembre d'une trésorerie de 329 millions de dollars et de lignes de crédit de 1,46 milliard de dollars et de 4,75 milliards de rands (338 millions de dollars) respectivement. Il a allégé sa dette nette de 17%, à 1,66 milliard de dollars (1,1 fois l'Ebitda), l'an passé.Si sa moindre dépendance à l'Afrique du Sud a contribué à alléger ses coûts, AngloGold affiche toujours un profil de risque supérieur à la moyenne. La production n'augmentera pas de manière impressionnante ces prochaines années: l'évolution des marges et des cash-flows dépendra donc avant tout de celle du cours de l'or. La liquidité est suffisante et l'endettement, gérable. Le titre s'échange à un peu plus de quatre fois l'Ebitda escompté - un chiffre inférieur à la moyenne du secteur. Conseil: acheterRisque: élevéRating: 1CCours: 13,1 dollarsTicker: AU USCode ISIN: US0351282068Marché: NYSECapit. boursière: 5,4 milliards USD C/B 2018: 23C/B attendu 2019: 12Perf. cours sur 12 mois: +43,5%Perf. cours depuis le 01/01: +4,5%Rendement du dividende: 0,5%