Avec une production de 3,4 millions d'onces troy en 2018, AngloGold Ashanti est le troisième extracteur d'or au monde. Il se tient pour l'heure à l'écart de la vague de consolidations conduite par Barrick, Newmont et Goldcorp, entre autres. A cause de son ancrage en Afrique du Sud, où la production à fort coefficient de main-d'oeuvre coûte cher, AngloGold a toujours affiché une structure de coûts supérieure à la moyenne. La situation s'améliore toutefois depuis quelques années. Le groupe a en effet restructuré considérablement ses mines sud-africaines: il a cédé Moab Khotsong à Harmony et Kopanang, à un investisseur chinois; il a également cessé de produire à Tautona. La part des mines sud-africaines dans la pro...