L'action AngloGold Ashanti, premier producteur d'or sud-africain et numéro trois mondial, avait gagné plus de 50% cette année, mais la correction de la semaine dernière lui a coûté une grande partie de ce bonus. Le projet annoncé de scission des activités sud-africaines n'est pas neuf. Anglogold avait mis ce scénario sur la table en 2011 et certains actionnaires de référence ont exercé des pressions en ce sens par le passé. Son concurrent sud-africain Gold Fields a d'ailleurs précédé Anglogold avec la scission de Sibanye Gold. L'an dernier, le groupe a produit 4,1 millions d'onces troy d'or et les prévisions pour 2014 font état de 4,2 à 4,5 mi...