Fondée en 1985, Anglo-Eastern Plantations (AEP) est cotée depuis lors sur la Bourse de Londres. L'entreprise a changé de dimension en 1993 quand la famille milliardaire de Madame Lim Siew Kim y a acquis une participation majoritaire de 51%. Fin 2015, le groupe possédait 64.556hectares de plantations d'huile de palme (dont 51.455hectares de plantations matures) et 512hectares de plantations de caoutchouc. En outre, il dispose encore de 63.000hectares de terres non cultivées. L'action est très peu suivie par les analystes et les propriétaires font peu pour en accroître la notoriété. Elle affiche par conséquent une valorisation très faible depuis des années. La vague de consolidation dans le secteur agricole pourrait cependant faire offi...

Fondée en 1985, Anglo-Eastern Plantations (AEP) est cotée depuis lors sur la Bourse de Londres. L'entreprise a changé de dimension en 1993 quand la famille milliardaire de Madame Lim Siew Kim y a acquis une participation majoritaire de 51%. Fin 2015, le groupe possédait 64.556hectares de plantations d'huile de palme (dont 51.455hectares de plantations matures) et 512hectares de plantations de caoutchouc. En outre, il dispose encore de 63.000hectares de terres non cultivées. L'action est très peu suivie par les analystes et les propriétaires font peu pour en accroître la notoriété. Elle affiche par conséquent une valorisation très faible depuis des années. La vague de consolidation dans le secteur agricole pourrait cependant faire office de révélateur pour cette valeur discrète.1. Qu'a apporté 2016?À partir du deuxième trimestre 2016, la production d'huile de palme en Indonésie et en Malaisie a subi les conséquences tardives du phénomène météorologique El Niño qui a affecté l'Amérique du Sud (précipitations abondantes) et le sud-est de l'Asie (sécheresse extrême) pendant tout le deuxième semestre 2015. La production de fruits de palmiers à huile du groupe a ainsi baissé de 5% à 628.700tonnes au cours des neuf premiers mois de l'année. La quantité de fruits achetés à des tiers a reculé de 4% à 509.250 tonnes sur la même période. L'amélioration des taux d'extraction a limité la contraction de la production d'huile palme à 2% après neuf mois, de 239.700tonnes à 235.350tonnes. Le cours de l'huile de palme évolue enfin favorablement. La tonne se négocie désormais à 790dollars (USD) alors qu'elle était retombée à un plancher de 535USD en janvier. La moyenne sur les neuf premiers mois de l'année s'élevait à 688USD, en hausse de 9% par rapport à 2015 (633USD). Au cours du premier semestre, le bénéfice net a baissé de 10% à 14millions USD ou 27,4centimes par action. La grande déception a été la décision de réduire un dividende déjà bas de 3pence à 1,75penny par action. Le groupe est pourtant très sain financièrement, avec une position nette de trésorerie de 72,7millions USD fin septembre, soit 146pence par action (23% de la capitalisation boursière). 2. Qu'apportera 2017?Les résultats devraient nettement s'améliorer en 2017 grâce à un redressement marqué de la production après une année 2016 difficile en raison des conditions météorologiques. La croissance naturelle de la production est assurée au cours des années à venir grâce au profil d'âge attrayant des plantations, avec 13.900hectares de palmiers immatures (20%) et le double de jeunes palmiers fin 2015. Les nouvelles plantations ont cependant ralenti ces dernières années à la suite de l'enlisement des négociations sur les compensations offertes aux agriculteurs locaux. 3. Pourquoi l'action figure-t-elle parmi nos favorites pour 2017? L'échec de l'acquisition de MP Evans pour une valeur d'entreprise de 14.100USD l'hectare et le prix déboursé par Sipef pour acquérir le contrôle de la plantation d'Agro Muko (14.600USD l'hectare, plus le fonds de roulement) illustre la valorisation beaucoup trop faible d'AEP. Même après le récent redressement du cours, l'action se négocie sous une valeur d'entreprise de 4830USD l'hectare planté. L'épisode de l'acquisition indique plutôt une juste valeur au-dessus de 1800pence par action. Nous nous attendons à ce que la vague de consolidation qui déferle dans le secteur fasse évoluer la valorisation d'AEP dans cette direction. Conseil : digne d'achatRisque : faible Rating : 1ADevise : livre (GBP)Marché : LondresCapitalisation boursière : 250 millions GBPC/B 2015 : 11C/B attendu 2016 : 9Perf. cours sur 12 mois : +12%Perf. cours depuis le 01/01 : +13%Rendement du dividende : 0,3%