Malgré une année de production record, le groupe de plantation d'huile de palme Anglo-Eastern Plantations (AEP) a vu son chiffre d'affaires reculer en 2015 de 21,8%, à 196,5millions USD. Au terme du 1ersemestre, le compteur affichait encore -30%. L'élément perturbateur est évidemment le prix moyen de l'huile de palme, qui a reculé de 815USD la tonne en 2014 à 613USD la tonne (-24,8%; 663USD la tonne au 1ersemestre de 2015). La superficie de plantations matures a progressé de 9%, à 51.400hectares (ha), permettant une progression de 5% de la production propre d'huile à partir des fruits de palmiers, à 900.400tonnes (-1,3% après six mois). Le rachat de fruits auprès de tiers a prog...

Malgré une année de production record, le groupe de plantation d'huile de palme Anglo-Eastern Plantations (AEP) a vu son chiffre d'affaires reculer en 2015 de 21,8%, à 196,5millions USD. Au terme du 1ersemestre, le compteur affichait encore -30%. L'élément perturbateur est évidemment le prix moyen de l'huile de palme, qui a reculé de 815USD la tonne en 2014 à 613USD la tonne (-24,8%; 663USD la tonne au 1ersemestre de 2015). La superficie de plantations matures a progressé de 9%, à 51.400hectares (ha), permettant une progression de 5% de la production propre d'huile à partir des fruits de palmiers, à 900.400tonnes (-1,3% après six mois). Le rachat de fruits auprès de tiers a progressé de 8%, à 678.200tonnes. En conséquence, la production d'huile de palme a progressé en un an de 9%, à 321.400tonnes. En 2014, l'augmentation de la production était ressortie à 12%. La croissance naturelle se poursuit donc et est assurée dans le futur par le potentiel des plantations immatures. Au total, la superficie cultivée a progressé en 2015 de 1826ha, à 65.300ha, dont environ 13.900 sont encore immatures. En outre, 1590ha ont été replantés. Le groupe a encore plus de 47.500ha de terres non cultivées. Le bénéfice opérationnel (EBIT) a reculé de 45,8%, à 42,7millions USD tandis que le bénéfice net _ avant la revalorisation biologique des plantations _ a également reculé de 45,8%, à 34,7millions USD, ou de 132,26centimes de dollar par action en 2014 à 69,39centimes de dollar. En incluant la revalorisation biologique (48,1millions USD dans le rouge), on note même une perte nette de 13,4millions USD, contre un bénéfice net de 38,7millions USD en 2014. La révision en forte baisse de la valeur biologique des plantations est essentiellement la conséquence de la sensible baisse du prix estimé de l'huile de palme, de 700USD la tonne en 2014 à 625USD la tonne. Bien qu'AEP, dont l'actionnaire principal est la richissime Lim Siew Kim (51,08% des actions), ne soit déjà pas réputé pour sa générosité à l'égard des actionnaires, le groupe a surpris le marché en abaissant son dividende annuel de 3pence, à 1,75pence (PNC) par action. C'est très décevant, à plus forte raison compte tenu de sa trésorerie confortable, fin 2015, de 70millions USD, ou 121pence par action (mais encore 91millions USD fin 2014). La superficie grandissante des plantations exige certes des moyens, mais cette décision est une nouvelle expression du manque d'efforts consentis pour plaire à l'actionnaire. En tout cas, elle aura valu au titre de retrouver son plus faible niveau depuis le printemps 2010 ces derniers jours. En conséquence, la valeur d'entreprise est revenue sous 3000USD par hectare mature alors qu'aucune acquisition n'a eu lieu ces dernières années pour moins de 7000USD par hectare. Pour cette année, le groupe table sur un redressement prudent du prix de l'huile de palme du fait de l'effet négatif attendu du phénomène climatique El Nino sur la production en 2016. La production propre s'est accrue au 1er trimestre de 9%. Le titre Anglo-Eastern Plantations suit une tendance baissière depuis cinq ans déjà. La réduction surprenante sur le dividende est la goutte qui fait déborder le vase de pas mal d'investisseurs. Elle offre cependant une opportunité d'entrée pour les investisseurs de long terme patients, car l'action est désormais très bon marché. L'action reste en Sélection.Conseil : digne d'achatRisque : faibleRating : 1A