Le groupe de plantations d'huile de palme AEP a réalisé en 2014 une croissance de son chiffre d'affaires (CA) de 24,5%, à 251,3 millions USD. Ce chiffre masque cependant deux réalités différentes au cours de l'année. Au premier semestre en effet, le CA a connu une hausse de 55,7%, à 130 millions USD. Au cours de cette période, AEP a tiré profit de l'augmentation de 5,7% du prix moyen de l'huile de palme de 895 USD la tonne. Le second semestre fut très différent dans la mesure où le prix moyen a fini, sur base annuelle, à 815 USD la tonne, ce qui représente un repli de 5% par rapport à 2013 (857 USD la tonne). Grâce à l'augmentation du nombre de plantations matures de 12,5%, à 47.186 hectares), la production pro...

Le groupe de plantations d'huile de palme AEP a réalisé en 2014 une croissance de son chiffre d'affaires (CA) de 24,5%, à 251,3 millions USD. Ce chiffre masque cependant deux réalités différentes au cours de l'année. Au premier semestre en effet, le CA a connu une hausse de 55,7%, à 130 millions USD. Au cours de cette période, AEP a tiré profit de l'augmentation de 5,7% du prix moyen de l'huile de palme de 895 USD la tonne. Le second semestre fut très différent dans la mesure où le prix moyen a fini, sur base annuelle, à 815 USD la tonne, ce qui représente un repli de 5% par rapport à 2013 (857 USD la tonne). Grâce à l'augmentation du nombre de plantations matures de 12,5%, à 47.186 hectares), la production propre de fruits a atteint 9% sur base annuelle, à 857.400 tonnes (contre +17% après le premier semestre). Compte tenu de la moins bonne qualité des fruits, la récolte par hectare a baissé à 19,1 tonnes en 2014, contre 19,5 tonnes en 2013 et un objectif à plus long terme de 22 tonnes par hectare. La superficie totale des plantations du groupe s'élevait à la fin de cette année à 63.470 ha (y compris 67 ha de plantations de caoutchouc), dont 15.333 ha de plantations immatures. Le groupe dispose encore de plus de 50.000 ha de terres non cultivées. L'an dernier, 2348 ha ont été plantés (941 ha au premier semestre), surtout au Kalimantan (Indonésie). En outre, 1019 ha ont été replantés en Nord-Sumatra. L'achat de fruits à des tiers a augmenté de 26%, à 626.200 tonnes, après une sensible augmentation de 62% (310.900 tonnes) au premier semestre. La stratégie consistant à relever les prix d'achat porte donc ses fruits, et de cette manière, les moulins - qui pressent l'huile de palme en concassant les fruits - ont pu produire l'an dernier 294.200 tonnes d'huile de palme, contre 262.600 tonnes en 2013 (+12%). Le bénéfice opérationnel (EBIT) a progressé de 32%, à 78,8 millions USD, et le bénéfice net - avant revalorisation des actifs biologiques - s'est accru de 46,9%, à 64 millions USD, ou de 90,7 centimes de dollar par action en 2013 à 132,26 centimes de dollar. Contrairement à la situation qui prévalait jusqu'en 2013, l'an dernier, la revalorisation des actifs biologiques fut négative, ce qui a donné lieu à une baisse du résultat net de 235,95 à 77,61 centimes de dollar par action. Le nouveau moulin de Kalimantan sera opérationnel ce trimestre. Le projet de biogaz et biomasse en Nord-Sumatra a démarré dans de bonnes conditions et AEP a l'intention de lancer des projets similaires dans les prochaines années au niveau des autres moulins du groupe. Tout comme pour les autres producteurs d'huile de palme, l'année 2015 a commencé modérément, avec une baisse de la production, du fait des conditions climatiques, de 5% au premier trimestre. Fidèle à sa tradition, AEP verse un dividende modeste de 3 pence (PNC) par action. L'actionnaire majoritaire fortuné - madame Lim Siew Kim; 51,08% des titres - ne fait aucun effort pour valoriser l'action aux yeux des actionnaires, ce qui explique que peu la suivent. L'an dernier, le groupe a dépensé jusque 20.000 USD et davantage par hectare lors d'acquisitions, et pourtant AEP capitalise seulement 8200 USD par hectare mature. Fin décembre 2014, AEP disposait d'une position nette de trésorerie de 91 millions USD ou 146 PNC par actionConclusionAnglo-Eastern Plantations est toujours très bon marché, à 0,95 fois sa valeur comptable et 10,1 fois le bénéfice récurrent escompté pour 2015. A recommander à l'investisseur de long terme patient. AEP reste donc en Sélection.Conseil: digne d'achatRisque: faibleRating: 1A