Le groupe de plantations d'huile de palme Anglo-Eastern Plantations (AEP) est traditionnellement parmi les dernières entreprises à présenter ses résultats annuels. L'année 2013 ne fut pas excellente pour les entreprises du secteur. Il n'est donc pas étonnant qu'AEP ait publié de moins bons chiffres. Même si AEP est parvenu, grâce à un meilleur 2e semestre, à limiter les dégâts. Le chiffre d'affaires (CA) annuel a finalement baissé de 15%, à 201,9 millions USD, contre 237,4 millions USD en 2012 et 259 millions USD en 2011. Après six mois, le repli ressortait encore à 28% par rapport à 2012. Le recul du CA est presque totalement imputable à la baisse de 14% du prix moyen de l'huile de palme,...

Le groupe de plantations d'huile de palme Anglo-Eastern Plantations (AEP) est traditionnellement parmi les dernières entreprises à présenter ses résultats annuels. L'année 2013 ne fut pas excellente pour les entreprises du secteur. Il n'est donc pas étonnant qu'AEP ait publié de moins bons chiffres. Même si AEP est parvenu, grâce à un meilleur 2e semestre, à limiter les dégâts. Le chiffre d'affaires (CA) annuel a finalement baissé de 15%, à 201,9 millions USD, contre 237,4 millions USD en 2012 et 259 millions USD en 2011. Après six mois, le repli ressortait encore à 28% par rapport à 2012. Le recul du CA est presque totalement imputable à la baisse de 14% du prix moyen de l'huile de palme, à 857 USD la tonne, contre 995 USD la tonne en 2012 et 1124 USD la tonne en 2011. Le nombre de plantations matures a progressé de 5%, à environ 43.000 hectares (ha). En conséquence, la production a progressé, malgré les circonstances climatologiques moins favorables, de 1%, à 787.500 tonnes. Le groupe a subi une vive concurrence à l'achat de fruits d'autres producteurs, ce qui a occasionné un repli de 8%, à 496.600 tonnes. Au 4e trimestre, la situation s'est améliorée - après 9 mois, le repli ressort encore à 16% - du fait qu'AEP a offert des prix plus élevés. L'achat suffisant auprès de tiers est surtout important pour faire fonctionner les moulins - qui pressent l'huile de palme en concassant le fruit de l'arbre de manière optimale. Grâce à un taux d'extraction plus élevé, la production d'huile de palme s'est inscrite en hausse de 0,8%, à 262.600 tonnes. Le bénéfice opérationnel récurrent a baissé à 59,6 millions USD en raison de l'alourdissement des frais, ce qui représente 32,7% de moins qu'en 2012 (88,6 millions USD). Par action, le résultat passe de 134 à 90,7 centimes de dollar (54,5 pence). La revalorisation biologique a eu un impact positif important, portant le bénéfice net à 141,8 pence par action. Malgré le bénéfice récurrent inférieur, la société a décidé de relever le dividende brut (peu généreux) de 4,5 à 5 centimes de dollar (3 pence par action). Le groupe détient au total 127.800 ha, essentiellement en Indonésie, et une petite partie en Malaisie. Au 2e semestre, 1800 ha ont été plantés, ce qui représente une franche amélioration par rapport aux 738 ha du 1er semestre, mais moins qu'espéré. Au total, quelque 61.500 ha sont actuellement plantés, dont 18.500 ha ne sont pas encore matures. Compte tenu du profil d'âge encore jeune des palmiers, la production naturelle devrait encore augmenter sensiblement au cours des prochaines années. Le groupe construit actuellement un nouveau moulin au Kalimantan (Indonésie) d'une capacité de 45 tonnes par heure. La mise en service est prévue pour le 2e trimestre 2015. La société a investi du reste 5 millions USD dans un premier projet de biogaz dans un moulin au Nord-Sumatra. La direction est prudemment positive pour 2014. La production en janvier et février était déjà en hausse de 11% par rapport à 2013. Le prix de l'huile de palme s'est repris depuis son accès de faiblesse en janvier (repli à 850 USD la tonne), et fluctue actuellement autour de 910 USD la tonne (contre 830 USD la tonne en avril 2013).ConclusionAEP continue d'oeuvrer à l'expansion des plantations ave une vision de long terme. La société capitalise 1,1 fois la valeur et 11 fois le bénéfice escompté pour 2014. Le titre est à recommander pour l'investisseur de long terme patient.Conseil: digne d'achatRisque: faibleRating: 1A