646 PENCE - 1B Digne d'achat
...

646 PENCE - 1B Digne d'achatValeur sûre de notre Sélection, la société de plantations Anglo Eastern Plantations (en abrégé AEP, qui est également son ticker en Bourse de Londres; 264 millions GBP de capitalisation boursière ; code ISIN : GB0000365774) est un producteur d'huile de palme essentiellement actif en Indonésie et propriétaire d'un total de 126.000 hectares (ha). Ces dernières années, AEP n'est pas totalement parvenu à concrétiser son objectif d'extension de la superficie cultivée. En 2010, les superficies ont augmenté de pas moins de 7580 ha. L'année suivante, la hausse fut nettement moins prononcée mais est malgré tout ressortie à un respectable +4800 ha. Le projet - déjà revu - de planter 9000 ha supplémentaires au cours de la période 2012/13 s'avère désormais ne plus être réaliste. En 2012, le groupe a en effet planté "seulement" 1900 ha, alors que sur les six premiers mois de cette année, le compteur a stagné à 738 ha. AEP prévoit cependant que le rythme d'expansion augmentera à nouveau à partir du 2e semestre. Au total, le groupe est propriétaire de 59.715 ha, contre encore 44.750 ha début 2010, ce qui représente une hausse de 33%. A noter que 27% des palmiers ne sont pas encore matures (ne portent pas encore de fruits) et que 22% se trouvent dans leurs premières années de production (celle-ci est donc limitée). Les récoltes plus intéressantes interviennent après sept à dix ans. La croissance naturelle de la production est donc assurée pour plusieurs années. C'est ce qui ressort également des résultats du 1er semestre 2013 : le nombre d'hectares matures a augmenté de 6,1% par rapport à fin 2012, à 43.483 ha. Pourtant, la production propre a reculé de 1% en raison de conditions climatiques défavorables. La production totale a accusé un repli de 6,7%, dans la mesure où la concurrence plus vive a réduit le volume de fruits traités pour le compte d'autres producteurs. Au 1er semestre, le prix de l'huile de palme s'est élevé en moyenne à 847 USD la tonne, contre 1095 USD à la même période l'an dernier et 995 USD en 2012. Il est logique dès lors que le chiffre d'affaires (CA) ait accusé un repli plus prononcé de 28%, de 116 millions USD au 1er semestre de l'an dernier à 83,5 millions USD cette année. Les plantations plus matures sont synonymes de coûts plus élevés, ce qui à son tour a donné lieu à un repli du résultat opérationnel (EBIT) - avant ajustement des actifs biologiques - de 58%, à 15,3 millions USD. Grâce à un réajustement comptable positif des actifs biologiques à hauteur de 16,6 millions USD (l'an dernier 0,7 million USD), le bénéfice net s'est replié de seulement 20%. Par action, il ressort à 29,9 pence (GBp) pour le 1er semestre 2013, contre 33,2 GBp à la même période l'an dernier et 79,8 GBp (123 centimes de dollar) pour l'ensemble de l'exercice 2012. Au 2e semestre, le groupe anticipe d'ores et déjà une production plus élevée. Pour le court terme, la direction est prudente par rapport à l'évolution du prix de l'huile de palme (actuellement 837 USD la tonne), qui devrait continuer d'osciller entre 800 et 900 USD la tonne. Le risque de baisse semble plutôt limité car le marché tient déjà compte de récoltes record du soja aux Etats-Unis. AEP est un généreux payeur de dividende, cette année pour 2,9 GBp par action. Fin juin, la trésorerie totalisait 63,7 millions USD ou 104 GBp par action.Le fait que la direction prévoie de pouvoir accroître à nouveau le rythme des nouvelles plantations nous réjouit. En plus de la faible valorisation du titre, cet élément contribuait en effet à ce que nous préférions AEP dans le secteur. Ces derniers mois, l'action AEP glisse à nouveau dans le bas de la fourchette de 620 à 820 GBp dans laquelle elle fluctue depuis début 2011. Ce niveau d'entrée nous paraît intéressant compte tenu des perspectives de long terme encourageantes et du potentiel de croissance de l'entreprise. Nous confirmons donc notre conseil d'achat (rating 1B) pour le plus long terme et maintenons l'action en Sélection.