Amsterdam Commodities (ci-après Acomo, comme le ticker) est un véritable acteur de niche. Le cours de son action est dès lors souvent décorrélé des indices. Fondé il y a plus d'un siècle, son ancêtre, Rubber Cultuur Maatschappij Amsterdam, était jusqu'à 1950 l'une des plus grandes plantations d'Europe. Acomo est depuis devenu la société mère d'entreprises de divers pays spécialisées dans l'achat, le traitement, le négoce, la transformation, le conditionnement et la distribution de matières premières agricoles. Sa gamme compte plus de 600 produits, commercialisés dans une centaine de pays.
...

Amsterdam Commodities (ci-après Acomo, comme le ticker) est un véritable acteur de niche. Le cours de son action est dès lors souvent décorrélé des indices. Fondé il y a plus d'un siècle, son ancêtre, Rubber Cultuur Maatschappij Amsterdam, était jusqu'à 1950 l'une des plus grandes plantations d'Europe. Acomo est depuis devenu la société mère d'entreprises de divers pays spécialisées dans l'achat, le traitement, le négoce, la transformation, le conditionnement et la distribution de matières premières agricoles. Sa gamme compte plus de 600 produits, commercialisés dans une centaine de pays. A ses divisions Epices et noix (auparavant: près de la moitié du chiffre d'affaires consolidé), Graines comestibles (un tiers du CA consolidé), Thés (environ 20%), et Ingrédients alimentaires (le solde) est venue s'ajouter une cinquième, en novembre 2020, celle des Ingrédients alimentaires biologiques, après le rachat - le plus onéreux de l'histoire d'Amsterdam Commodities -, porteur de nombreuses opportunités à court terme déjà, de Tradin Organic, pionnier mondial des ingrédients biologiques.Bien rodé aux fusions et acquisitions, Acomo laisse généralement la plus grande latitude aux entités intégrées pour poursuivre leur fonctionnement, tout en leur assurant le soutien financier nécessaire à leur croissance. Le rachat de Tradin Organic, une société en plein essor qui a multiplié son CA par sept depuis 2008, est arrivé à point nommé pour Acomo, dont le CA (707,4 millions d'euros en 2020, 709,7 millions en 2017) et le cash-flow opérationnel (Ebitda; 49,9 millions d'euros l'année dernière, 52,1 millions en 2017) stagnaient depuis quelques années. Sans surprise, l'intégration a porté ses fruits: au premier semestre de 2021, le CA du groupe a bondi de 73,8%, de 356,8 millions à 620,2 millions d'euros, dépassant de 3% le consensus. Tradin Organic a apporté seul 235,6 millions (ou 89%) des 263,4 millions d'euros de ventes supplémentaires. Par le CA (38% du CA consolidé), les Ingrédients alimentaires biologiques sont ainsi devenus la première division du groupe. L'Ebitda s'est accru plus rapidement encore: +88%, de 28,4 millions à 53,4 millions d'euros; 17,6 millions d'euros, ou 88%, de ce surcroît sont attribuables à Tradin Organic. Dont la contribution, de 33%, à l'Ebitda consolidé n'est toutefois pas la plus importante, la part d'Epices et noix s'établissant à 19,9 millions d'euros, ou 37%; même observation pour ce qui concerne la marge d'Ebitda, de 7,5% pour la "nouvelle" division et de 10,2% pour Epices et noix. Le bénéfice net a progressé de pas moins de 76%, de 16,3 millions à 28,6 millions d'euros. Le bénéfice par action a quant à lui augmenté de 0,66 à 0,97 euro "seulement", en raison des coûts liés à l'acquisition de Tradin Organic. Acomo reverse traditionnellement quelque 80% du bénéfice aux actionnaires, sous la forme de dividendes. En 2019, le dividende brut s'élevait à 1,1 euro par action. Pour l'exercice 2020, il a été réduit à 0,4 euro, afin de limiter l'endettement consécutif au rachat de Tradin Organic. Pour la même raison, le groupe ne versera pas de dividende intermédiaire pour l'exercice 2021. Tradin Organic donne une nouvelle dimension au groupe Amsterdam Commodities. Nous tablons sur un bénéfice par action voisin de deux euros cette année. L'action s'échange à 11,5 fois le bénéfice attendu en 2021 et devrait poursuivre son ascension au cours des années à venir. Nous émettons donc une recommandation positive; le titre pourrait intégrer le portefeuille modèle. Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1BCours: 23,45 eurosTicker: ACOMO NACode ISIN: NL0000313286Marché: Euronext AmsterdamCapit. boursière: 693 millions EURC/B 2020: 17C/B attendu 2021: 11,5Perf. cours sur 12 mois: +27%Perf. cours depuis le 01/01: +12%Rendement du dividende: -